Résultats de recherche: molécule signalisation redox

ce que j’ai fait, ce que je fais…

25 mai

coucher-soleil-pradet

Diagnostic d’un cancer de la prostate fin décembre 2013, apparemment agressif ( gleason 5+5 ). Pronostic plutôt sérieux, traitement par radiothérapie hormonothérapie, chimiothérapie… apparition de métastases osseuses en 2015.
Deuxième événement  (avril 2018) : piqûre de tique avec érythème migrant suspicion de maladie de Lyme.
Que ce soit pour le cancer ou Lyme je me suis tourné dans un premier temps vers des thérapies conventionnelles, j’ai compris leurs limites. Des approches complémentaires étaient à découvrir.

je vais vous livrer « ce que j’ai fait, ce que je fais… », certainement avec des oublis tant l’exploration a été riche.
Le parcours que j’ai accompli depuis 5 ans et 6 mois est assez singulier avec comme priorité :  
- Le respect de mon corps
- la détoxification
- le renforcement du système immunitaire
J’ai compris que pour aborder le soin « autrement », il fallait que je m’oriente vers des pistes qui n’étaient pas tracées. Il m’a fallu défricher, chercher, rencontrer, comprendre…
Je suis devenu ainsi acteur de ma santé.

IMG_0847

Avec une maladie dite incurable, difficile de penser « guérison ».
Simplement retrouver la santé, être au mieux pour vivre avec une maladie évolutive.
Je me suis intéressé à la biologie moléculaire, au traitement métabolique, au nettoyage du corps, au renforcement de l’immunité. A l’alimentation bio au quotidien, à l’épigénétique, au travail sur le mental, à l’activité physique, au rapprochement du corps et de l’esprit. Un ensemble d’approches trop souvent écartées par la médecine occidentale.
Je suis un chercheur et j’avance à petit pas. Avec mes doutes, mes peurs et mes angoisses.
Je ne suis ni médecin, ni scientifique, je suis moi…j’essaie de mettre en place « du bon sens »  je laisse mon côté intuitif s’exprimer
A ce jour, Je n’ai pas de recettes miracles…la pilule qui va « bien » je ne connais pas. Mais vous connaissez des oncologues sûrs de leur protocole ???

1 – Le respect du corps
Je ne suis pas hostile aux traitements classiques mais plutôt en recherche de complémentarité pour que le corps puisse rester actif et réponde aux agressions délétères.
Je pense au jeûne dans les périodes de chimiothérapie qui m’a évité les effets de nausées, de vomissements. Exemple également avec l’utilisation de tisane de desmodium pour soulager et détoxifier le foie.
Respecter le corps veut dire s’interroger sur les doses proposées. Nous sommes tous différents, une dose adaptée à l’un sera hostile à l’autre. S’efforcer à ressentir les effets pour que le corps soit le moins possible en souffrance.
Pour ma deuxième cure de chimiothérapie (début mars 2019) j’ai demandé un dosage allégé que j’ai beaucoup mieux toléré.
J’ai le cas d’une hormonothérapie, mon oncologue me demandait de prendre 4 comprimés de Zytiga par jour accompagnés de corticoïdes. J’ai pris 1 à 2 comprimés et j’ai refusé les corticoïdes. J’ai quand même eu des résultats et j’ai soulagé mon foie.

2 – Détoxifier son corps et son esprit.
Nous avons une accumulation de pollution, de malbouffe, un surplus de chimie, de stress. Se détoxifier c’est permettre à son corps de mieux résister à l’agression, de renforcer le principe de l’homéostasie, l’auto réparation. Et puis les chocs émotionnels, nécessaire de nettoyer, pour retrouver une certaine sérénité et écarter la colère. Un travail indispensable que j’ai accompli.

3 – Renforcer son système immunitaire.
C’est pour moi le « bon sens », donner à ses cellules vivantes, celles qui fonctionnent, des apports qui vont les renforcer, les dynamiser, faire en sorte qu’elles retrouvent les bonnes informations pour qu’elles puissent mieux fonctionner, mieux communiquer entre elles.
Renforcer les carences en A, en B, en C, en D, en E….en magnésium, en potassium, en calcium.
Les fragments d’ARN de Beljanski, de l’homéopathie…ont été de bons compagnons pour résister à la chute de globules blancs, rouges et plaquettes.

J’ai donc consacrer beaucoup de temps pour mieux comprendre.
j’ai aussi consacrer un budget conséquent, mais c’est un choix. La vie n’a pas de prix.
Je refuse le principe de dire « si ce n’est pas remboursé, je ne consomme pas. » Mon sentiment est de dire qu’aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation de financer notre santé, comme on finance notre alimentation, notre habillement, notre logement.
Je sais…c’est un choix qui remet en question le principe de protection de santé, mais j’ai très vite compris au cours de mes recherches que la santé était un « lobby » qui rapportait gros à certains, sans pour cela apporter de vrais bénéfices sur la qualité de vie.
Pas facile quand on a des revenus limités. Il faudra certainement trouver des formes nouvelles de solidarité et une remise en question du trou de la sécurité sociale.

*Alors voici ce que j’ai fait.
J’ai pris comme habitude d’effectuer des cures, d’alterner, de faire des poses pour laisser le corps respirer, se régénérer.
- j’ai suivi le traitement métabolique de Dr Shwartz. Ce médecin n’exerce plus, mais il a fait beaucoup de recherche sur métabolisme et cancer. Voir ses bouquins, ses vidéos. On trouve ses produits sur internet. Je suis son traitement que j’ai mis en place moi-même.
- j’ai suivi un traitement aux huiles essentielles du Dr Pénoël, c’est un aromatothérapeute situé prés de Crest, notamment pour Lyme… avec en plus un protocole qui est utilisé dans les cliniques allemandes.
- j’ai fait des cures de sérum de Quinton, de curcuma, de graviola, de propolis.
- je suis allé à la rencontre des centres ressource ( Aix en Provence, Montélimar ) instaurés par le Dr Jean Lou Mouysset.
- je fais de la bio résonnance avec une naturopathe Valérie Varak
- j’ai fait un séjour en Allemagne dans un centre de traitement alternatif du cancer.  
- j’ai fait une cure d’immunobran. C’est un complément alimentaire naturel produit à partir de son de riz et d’enzymes du champignon Shitake. Ce n’est ni un médicament, ni un produit chimique synthétique. Il aide à stimuler le système immunitaire.
Je met l’accent sur la micronutrition, vitamine D, C, B17… Sur les oméga3 anti-oxydant. Les apports en calcium, magnésium.
J’ai adopté une approche alimentaire sans sucre, basée sur la consommation de fruits, de légumes, de viandes blanches, de petits poissons. Pas trop de céréales, de légumineuses. A la recherche de produit bio offrant le minimum de pesticides. Je considère l’alimentation comme « CAPITALE ». C’est notre carburant quotidien. Priver la tumeur de sucre, c’est participer à sa mort.
Nos cellules sont composées à 65/70% d’eau, j’ai opté pour une eau osmosée et une eau hydrogénée avec de nombreux bienfaits ( anti-oxydant et anti-inflammatoire).
Autre pilier, L’activité physique… je marche au minimum une heure par jour. 3 heures sans problème quand je n’ai pas de douleurs osseuses aggressives. Un bienfait essentiel sur mon équilibre corporel, sur le mental. Création de dopamine. Marcher c’est exister, vous travaillez votre respiration. Les mantras vous projettent dans une dynamique de guérison.
J’accorde de l’importance à la santé mentale par la méditation, le qui gong …et surtout la respiration par la méthode de la cohérence cardiaque.
J’ai découvert par hasard sur le net en mai 2018 : les molécules de signalisation REDOX. Elles participent au renforcement du potentiel cellulaire, cette biotechnologie naturelle est très peu connues en France, les molécules de signalisation REDOX sont indispensables à la vie de nos cellules. J’ai très vite ressenti les bienfaits de ces molécules : meilleur tonus, très bonne récupération, suppression du voile cérébral, apaisement de mes douleurs osseuses, bon sommeil.
Après 17 d’études, ASEA/REDOX a déposé des brevets. Elle est capable de récréer à l’identique les molécules REDOX que nous avons dans notre corps, d’une manière naturelle et stabilisée. Elle est la seule entreprise à pouvoir assurer ce défit technologique. C’est un traitement qui est devenu récurrent et que je souhaite continuer. Le gel RENU28 que j’applique sur mes métastases osseuses permet de calmer mes douleurs enrichi le renforcement cellulaire.
Cette avancée technologique a sur le sol français 15 ans d’avance.

- je fais de la musique et de la photographie…ma passion, mon évasion…je fais parti d’un collectif de créateurs.

- je remercie ma famille, mes amis qui m’aident beaucoup.

Je vais m’ouvrir dans les mois prochains à l’ozonothérapie, une innovation thérapeutique dans laquelle je mets beaucoup d’espoir également…. A SUIVRE

Voilà donc un condensé des démarches que je mène, rien n’est gagné…pour l’instant je vis ma maladie dans les meilleures conditions possibles, en limitant les douleurs, et même s’il y a des coups de grisou, j’essaie de m’inscrire dans un cercle positif vertueux…et puis je dirai « on verra bien ».
Comme dirait mon onconlogue : « au vue de votre contexte, vous vous en sortez plutôt bien…que ça dure »

J’écris dans un blog : cancerjemesoigne.unblog.fr n’hésitez pas à me laisser un message. A très bientôt

mon bilan d’avril

3 mai

mai - 19

Mon bilan d’avril est plutôt encourageant.

La décision d’entrer en chimiothérapie début mars n’a pas été facile à prendre. Mais voilà lorsque l’on est confronté à la maladie dans des situations difficiles, les choix même s’ils peuvent être contraire à ses aspirations profondes sont parfois salutaires.
J’ai fait la demande de cures moins dosées, moins agressives pour l’organisme, avec la volonté personnelle de faire un accompagnement ciblé pour aider à mieux supporter le traitement.

J’en suis donc à ma quatrième cure et mes douleurs violentes sont passées de 8/10 à 1voir2/10 ce qui est quand même très appréciable…l’impression de « vivre » même si tout n’est pas parfait. Mais je peux remarcher normalement

J’ai décidé d’un jeûne de 3 jours à chaque séance ( la veille, le jour même et lendemain) j’ai aucune nausée, aucun vomissement. De la fatigue sur 3 à 4 jours.

Au niveau des globules, des plaquettes… je garde une bonne stabilité. Je renforce avec les fragments d’ARN de Beljanski, de la propolis et de l’homéopathie. Une grosse consommation d’eau hydrogénée ( voir article ) de vitamine C et bien sûr les molécules de signalisation REDOX pour nettoyer, renforcer le potentiel cellulaire et garder le tonus et le mental (voir redox et moi). J’utilise RENU28 sur les zones osseuses sensibles. Tous les soirs, tous les mâtins j’applique du gel, ça aide à passer des nuits tranquilles.

LE PSA reste stable et surtout le marqueur des phosphatases alcalines qui a bien baissé, ce sont des enzymes qui marquent l’activité des métastases osseuses. C’est plutôt bon signe. On verra bien…

Quel va être la suite… continuer, arrêter…comme j’ai dit à mon oncologue c’est mon corps qui me le dira.Là dessus elle me fait bien confiance.

J’ai prévu en juin de faire une cure d’ozonothérapie en Belgique. Je vous en reparlerai dans un prochain article, une approche malheureusement peu utilisée en France.

Voilà rien n’est gagné, tout reste fragile…..il faut avancer au jour le jour avec la fibre de l’espoir.

REDOX et moi…

13 avr

redox2

Mi mai 2018….je découvre REDOX par hasard sur le net.

Touché par un cancer de la prostate avec métastases osseuses et maladie de Lyme. Je développe mes recherches en permanence pour développer une approche holistique.

J’ai adhéré très rapidement à REDOX en me disant : «  enfin une approche naturelle, une prise en compte de l’organisme dans sa globalité, une recherche de la détox et du renforcement du système immunitaire : la base du bon fonctionnement du corps humain. Oui j’ai été séduit, non je ne regrette rien !!!. »

J’ai très vite compris que notre corps était composé de molécules de signalisation REDOX et que sans elles, il n’y avait plus de vie. J’ai compris qu’il fallait entretenir le potentiel de ces molécules malmenées par le vieillissement, la pollution, la chimie, la malbouff et le stress.

Relancer le fonctionnement des cellules me semblait indispensable. J’ai très bien compris que le monde scientifique s’intéressait au fonctionnement de la réduction oxydation (REDOX) et que ce sujet de portée internationale avait permis à 3 prix Nobels de médecine de plancher sérieusement sur ce thème. Rassurant non ??

Aujourd’hui, une entreprise Américaine nommée ASEA a su recréer d’une façon naturelle et stabilisée les mêmes molécules, identiques à celles que nous avons dans le corps….étonnant non ???

Il a quand même fallu à cette société, 15 ans d’études pour sortir une combinaison d’eau salée brevetée qui donne du bonheur à un grand nombre de personnes.

Le 22 mai 2018, je commence le traitement et très vite je ressens des améliorations :
*meilleur tonus, *résistance à l’effort, *appétit, *bon sommeil, *suppression du voile cérébral et des vertiges qui me pourrissaient la vie, *diminution des douleurs osseuses. Au début, des prises de doses réduites, puis une augmentation au fil du temps.

Aujourd’hui, ma satisfaction est toujours aussi grande. Ces molécules me permettent d’accompagner et de supporter mes traitements ( chimiothérapie / radiothérapie ) dans de meilleures conditions, et surtout en réduire l’oxydation.

Il est vrai que très peu de gens connaissent REDOX, encore moins le corps médical.
REDOX à 15 ans d’avance sur le sol de France mais représente une vraie révolution dans le monde de la santé.
Faites parti des premiers à donner à votre corps les atouts pour qu’il soit en bonne santé.

REDOX n’est pas une recette miracle, il doit s’inscrire dans une bonne hygiène de vie, sans oublier l’alimentation, la micro nutrition, l’activité physique, la santé mentale.

Pour en savoir plus sur REDOX, c’est simple…
entrer en contact avec Franck Augendre il est référant/conseil REDOX
En lui envoyant un mail de ma part  franckaug@gmail.com ,
Franck va vous accompagner, prendra le temps de vous présenter REDOX par l’intermédiaire d’un webzine, vous donnera des conseils d’utilisation, vous fera bénéficier d’avantages non négligeables sur vos prochaines commandes. N’hésitez pas !!!

Lire c’est bien, mais passer à l’action est nécessaire pour notre corps, si mal mené dans une société qui s’est très écartée de notre nature originelle…

 

information :
ASEA REDOX n’est pas un médicament.
Il est là pour aider votre patrimoine cellulaire.
C’est votre corps qui fait le travail. Faites-lui confiance

>Me suivre sur FACEBOOK


on parle de REDOX dans le huffingtonpost

24 mar

2016-06-10-1465566322-2285815-oWOMENINSCIENCEfacebook

Cinq technologies scientifiques émergentes
qui façonneront nos vies dans les années à venir

 La plupart d’entre nous ne pensons pas vivre dans une utopie futuriste. Mais si vous observez nombre des avancées technologiques passionnantes, vous constaterez que la vie commence à ressembler de plus en plus à de la science-fiction chaque jour.

De nouvelles technologies branchées apparaissent constamment dans le monde scientifique. Bien que la plupart ne disposent pas encore de leur propre département dans une grande université, ils font de grandes vagues dans les communautés scientifique et technologique. Nombre d’entre elles sont déjà utilisées à des fins pratiques (pensez à la voiture autonome de Google) et certaines commencent à donner l’impression suspecte de créer une intelligence artificielle.

Croyez-moi, l’avenir est déjà là et la technologie ne fera que devenir plus futuriste.

Voici cinq des technologies les plus folles et révolutionnaires qui commencent à prendre leur envol en 2016. Faites attention; certaines d’entre elles façonneront notre vie dans les années à venir.

1. Electronique organique

Tandis que certaines branches de la science se concentrent sur la façon dont les machines agissent davantage comme des êtres vivants, l’électronique organique vise à faire en sorte que les éléments organiques se comportent davantage comme des machines. En utilisant cette nouvelle technologie, les scientifiques étudient des moyens de contrôler les neurotransmetteurs dans nos cellules de la même manière que nous pouvons contrôler nos appareils électroniques. Cette technologie révolutionne déjà la manière dont nous concevons et intégrons les prothèses et autres dispositifs médicaux.

 2. Nutrigénomique

2016-06-10-1465566392-5763818-Nutrigenomics

Vous avez entendu dire que «vous êtes ce que vous mangez», mais l’étude naissante de la nutrigénomique pousse ce dicton à l’extrême. Fondamentalement, la nutrigénomique (ou génomique nutritionnelle) étudie les effets des aliments sur nos gènes.

Au fur et à mesure que les scientifiques en apprenaient davantage, ils ont cherché des moyens de compléter, d’améliorer ou même de modifier notre génome. Dans un proche avenir, il n’est pas exclu que des scientifiques en nutrigénomique puissent déterminer le régime idéal en fonction de votre ADN, ainsi que vous prescrire certains aliments pour modifier votre constitution génétique.

3. Biologie synthétique

La biologie synthétique est la science qui consiste à créer un organisme biologique par des moyens technologiques. Les scientifiques ont déjà créé un modèle informatique d’une bactérie et fabriqué une «cellule synthétique».

Les possibilités d’application de la biologie synthétique sont titillantes: concevoir et créer de nouveaux micro-organismes à partir de rien. Même si nous ne sommes pas en train de synthétiser une forme de vie unique, la science se développe à pas de géant chaque année.

4. Technologie de signalisation redox

2016-06-10-1465566449-6369930-09e3c4cd0e14cf62b396948c9ba3bfaf

Les molécules de signalisation Redox existent depuis très longtemps – mais ce n’est que récemment que nous avons compris leur importance capitale pour notre santé au niveau cellulaire. Une nouvelle technologie fait son apparition qui insère des molécules saines de signalisation redox dans votre corps, aidant ainsi à réparer et à reconstituer vos cellules vieillissantes. Étant donné que nous sommes entièrement constitués de cellules, tous les organes du corps peuvent potentiellement bénéficier de cette nouvelle technologie.

5. Ingénierie neuromorphique

Bien que l’ingénierie neuromorphique trouve ses racines dans les années 1980, elle a finalement connu des avancées assez impressionnantes. Fondamentalement, il s’agit de créer des systèmes informatiques agissant comme des organismes vivants. Le MIT a récemment créé une puce neuromorphique qui permet à une machine d’être plus consciente de son environnement et de réagir en conséquence.

Les scientifiques créent déjà des robots qui pensent et se comportent comme des humains. Ils synthétisent des formes de vie organiques, développent une technologie qui pourrait nous transformer en cyborgs et utilisent la nutrition pour améliorer notre génétique. La vie ressemble chaque jour davantage à un film de science-fiction.

 

source : https://www.huffingtonpost.com/entry/five-emerging-technologie_b_10396122?guccounter=1

 

 

N’oubliez pas jeudi 28 Mars a 17h,
A la découverte de Redox avec un webinaire animé par Franck Augendre

Ces informations peuvent vous aider, ou aider quelqu’un qui souffre en silence.
>>>>>>>>>>>>>>>https://zoom.us/j/4564574589
connectez-vous 5 minutes avant

 

 

 

 

 

REDOX, en direct chez vous ce soir

28 fév

9158071890_8e5e1fba82_b

Les molécules de signalisation REDOX vous interrogent

réponse ce soir à 21heures – avec MIJO membre ASEA voici le lien : https://zoom.us/j/859153734

cliquez sur le lien 5 minutes avant….et hop la visioconférence démarre !!!!

Je vous donnerai les infos pour poursuivre avec ASEA après la conférence

la reconnaissance

25 fév

cellule

Avant que notre système immunitaire ne détruise les envahisseurs ou les cellules cancéreuses, il doit les reconnaître…on est d’accord ??
Donc la grande majorité des nos cellules, qui sont saines, ( je dis bien la grande majorité, même si on a un cancer, tout n’est pas foutu ) ne doivent pas être inquiétées.
En d’autres termes, le système immunitaire doit être capable de détecter lui-même ce qui lui est étranger. A condition que la communication fonctionne, que les panneaux de signalisation passent du vert au rouge et du rouge au vert. Dans le cas d’une cellule génétiquement endommagée, elle doit être capable de lire les signaux révélant un problème dans la cellule.

La reconnaissance joue donc un rôle essentiel dans l’immunité, et c’est le problème le plus complexe pour le système immunitaire : notre organisme et ses cellules sont en constante évolution et nous sommes sans cesse exposées à de nouveaux envahisseurs. Donc si nous cellules se parlent entre elles, échangent, colmatent les brèches, se réparent …tout va bien.

Un équilibre délicat est demandé.
Si le système immunitaire est hyperactif, nous finissons par attaquer notre propre organisme, comme dans le cas des maladies auto-immunes et des allergies.
Si le système immunitaire est trop « laxiste » les envahisseurs causent des dommages à notre organisme et les cancers se développent.

Le rapprochement avec le fonctionnement des molécules de signalisation REDOX, pourrait-il nous apporter des solutions dans l’équilibre souhaité ???

 

cancer : métabolisme et rédox

13 fév

laurent_schwartz_3321d

Alors que nous dit le Docteur Schwartz, il a passé sa vie à faire de la recherche contre le cancer, et bien il nous dit la chose suivante :
« Le cancer ce n’est pas si compliqué que çà, c’est peut-être une maladie de la fermentation du sucre ! »
Ses recherches appuyées par une équipe de biologistes, de physiciens… sur une quantité infinie de souris démontrent que la cellule fermente au lieu de brûler le glucose.
C’est la fermentation du sucre qui permet à la cellule de grossir car elle ne peut pas brûler, la mitochondrie n’étant plus active. De plus, Otto Warburg prix Nobel de médecine en 1931, donc pas n’importe qui…développait la même théorie.

Petit focus : La mitochondrie kesako ? c’est une admirable cellule qui bosse jour et nuit pour fabriquer du carburant à votre corps. Le tabac, l’alcool, la mal bouff, les produits chimiques, ce que vous respirez ciblent la mitochondrie et empêchent la cellule de brûler du sucre. La mitochondrie est donc la chaudière de la cellule et bien… quand il n’y a plus de carburant, les braises s’éteignent.

Alors on peut dire que le Dr Schwartz fait preuve d’une logique de bon sens. Aujourd’hui les traitements conventionnels ciblent les tumeurs, je dirai pourquoi pas….mais au passage ils oublient de rallumer l’activité de la mitochondrie

Mais que faire docteur ??
Le Dr Schwartz nous dit : « diminuer l’apport de sucre qui est le coupable N°1 du cancer, s’ouvrir vers le cétogène et mettre en place un traitement métabolique, une combinaison de compléments alimentaires »
Il propose un traitement à (seulement) 200 euros par mois, est-ce pour cela qu’il n’arrive pas à réaliser des essais cliniques pour prouver l’efficacité de ses recherches. Une question politique, une de plus dans le secteur médical ??

44725797_10157350034347788_5667408921317343232_n

Alors dans tout ça, si l’on fait le rapprochement avec les molécules de signalisation REDOX on peut dire qu’il y a un lien inséparable. Des mitochondries épuisées, fatiguées ne vont plus pouvoir fabriquer les molécules de signalisation REDOX essentielles au bon fonctionnement de notre corps … Nous en avons besoin pour protéger nos cellules, constater les menaces et les dégâts et réparer celles qui sont touchées ou encore les remplacer. Et si ces molécules ne parlent plus entre elles, si leur communication est défaillante…ça… DYSFONCTIONNE GRAVE.

Les molécules de signalisation redox vont aider le corps à régénérer les cellules et donc les mitochondries qui en font partie. Parce que ces molécules ont les a en nous, il suffisait donc de savoir les reproduire…FORMIDABLE NON ??

Ce procédé unique et breveté a été mis au point par la société ASEA. Une biotechnologie encore très peu connue en France. Elle est contrôlée régulièrement et certifiée par les plus importants laboratoires Européens BIOAGYLITICS et DERMATEST.

En vieillissant nous perdons des cellules tous les jours et un apport de supplément de molécules de signalisation redox va aider nos cellules à se régénérer en donnant les ordres aux vieilles cellules de mourir pour être remplacées par des nouvelles.

Personnellement cette biotechnologie m’a permis de retrouver de la vitalité, de l’énergie, de la clarté mentale, un meilleur sommeil…et même si tout n’est pas réglé parce qu’un cancer est un parcours chaotique, j’avance en forgeant l’espoir de vie.

Une cure de supplément de molécules de signalisation redox est de l’ordre de 140€ par mois et il faut envisager au minimum 3 mois pour avoir des résultats probants.

ASEA REDOX n’est pas un médicament.
Il est là pour aider votre patrimoine cellulaire.
C’est votre corps qui fait le travail. Faites-lui confiance

Je peux vous donner des infos complémentaires sur le traitement métabolique et les molécules REDOX par le biais des commentaires ci-dessous ainsi que des liens pour entrer en contact avec des référants/conseils ASEA.

 

 
Une vidéo qui parle du traitement métabolique par le Dr Schwartz

Image de prévisualisation YouTube

des médecins témoignent sur les molécules REDOX

11 fév

a-utiliser-pour-le-medecin

Le docteur Ronald V.Norris de boston, le docteur généraliste Rob.Ward, le physicien atomiste Gary.Samuelson pour ne siter que ceux-là !
Ecoutez leur témoignages à propos des bienfaits des molécules de signalisation redox. Ils expriment de façon très claire, le rôle très important des mitochondries qui constituent l’usine génératrice d’énergie de la cellule. L’importance apportée à l’équilibre et l’état de santé qui en découle.

Les molécules de signalisation redox sont absolument essentielles au maintien de l’efficacité maximale mécanique.
Il s’agit de l’homéostase et de l’équilibre qui permet à notre corps de fonctionner à sa capacité maximale en équilibrant les choses au niveau cellulaire. C’est un processus remarquable car il correspond au processus réel nous permettant de régénérer la peau et rester en bonne santé.

information importante :

Comprendre le fonctionnement de nos cellules et la fonctionnalité des molécules de signalisation redox est essentiel pour lutter contre le vieillissement et conserver notre santé le plus longtemps possible.

 

Image de prévisualisation YouTube

ASEA REDOX n’est pas un médicament.
Il est là pour aider votre patrimoine cellulaire.
C’est votre corps qui fait le travail. Faites-lui confiance

le stress oxydatif développe les cancers

8 fév

cellule

Le stress oxydatif est réellement toxique pour la santé.

Il concerne tous les éléments qui agressent les tissus de l’organisme au moyen des radicaux libres.
L’alimentation ultra-transformée d’aujourd’hui favorise le stress oxydatif mais également la pollution, le stress psycho-social…

Il est tout de même important de comprendre que la formation de radicaux libres est inévitable, c’est-à-dire que vous continuerez à en produire même si vous manger de la façon la plus saine possible.
Seulement, vous pouvez ralentir le processus de vieillissement des tissus et de dénaturation des molécules en consommant plus d’antioxydants.

Les antioxydants et le stress oxydatif général sont des notions trop peu utilisée en médecine aujourd’hui.

Une alimentation délétère, un air délétère et une vie stressante sont des facteurs qui favorisent l’apparition des maladies et en particulier l’apparition du cancer.

De nombreux scientifiques disent que le stress oxydatif joue un rôle prépondérant dans le développement des cancers.

tolédano1

« Ces phénomènes redox (réduction/oxydation) sont au cœur des mécanismes cellulaires essentiels à la vie, la respiration et la production d’énergie, la synthèses de métabolites multiples, le repliement des protéines au cours de leur sécrétion, la protection contre le stress oxydant, le contrôle des voies de signalisation cellulaires et des montres biologiques. Ils interviennent en fait dans une multitude d’autres processus cellulaires.  »
Michel Tolédano chercheur notamment sur le stress oxydatif et cancer

L’étude de ces notions pourraient révolutionner la façon dont les patients sont traités aujourd’hui. Plusieurs études doivent être encore menées pour comprendre réellement ce mécanisme et lutter contre de manière efficace.

RENU 28…l’ami de la peau et de votre corps

17 jan

J’utilise beaucoup ce gel pour calmer mes douleurs osseuses.
Mais aussi pour le visage, mes tâches noires disparaissent au fil des applications. Ma peau est devenue plus souple.

DSC3864


ASEA a mis au point un gel qui donne des résultats très intéressants pour les problèmes de peau et pour son entretien naturel.
C’est un gel naturel qui est dans la lignée des molécules de signalisation REDOX,
la boisson renouvelle tout l’intérieur, le gel sert pour tout l’extérieur du corps :

- Anti rides
- Cicatrisant pour les bobos d’enfants
- Pour supprimer l’eczéma/psoriasis
- Acné
- Nette amélioration de la peau du ventre distendue après grossesse ou perte de poids..
- Cellulite
- Antidouleur : le retour d’expérience est de se masser toutes les 2mn les 6 premières minutes et ensuite 3 fois/jour…ou dès que la douleur revient !

- Il est rare mais possible d’avoir une détox de la peau (boutons, irritation…) au début. Dans ce cas là, il faut faire un traitement de fonds de Redox liquide d’un mois avant de reprendre du Renu28. vaporiser du Redox liquide afin de calmer les douleurs sur la peau.

- Il est possible d’avoir une sensation de peau qui sêche au début. Celà est dû au fait que le ph de la peau n’est pas bon. Renu28 va remédier au problème très rapidement.

Je vous propose de regarder ces photos, les résultats sont assez étonnants…et très parlant.

7ab0a66bf31a3b0a84907d78838614d2

renu-28-asea-redox

thU3VE5Z8T

10599429_668927586524882_8948413203977827943_n

renu28-before-after-4

nouvelle année…nouveau blog

9 jan

Après cancerjemesoigne, j’ai décidé d’ouvrir un nouveau blog plus orienté ASEA/REDOX et ses molécules de signalisation.

asearedoxmonchoix.unblog.fr

redox2

Alors pourquoi ce blog ?

J’ai découvert les molécules de signalisation REDOX (MSR) il y a maintenant 8 mois, les bienfaits enregistrés stabilisent mes pathologies. L’énergie est là, ce qui me permet de « vivre » dans de bonnes conditions. Tout n’est pas réglé bien sûr, mais je développe la force de l’espoir.

Aujourd’hui, je constate que ces molécules dynamisent le potentiel cellulaire, redonnent les bons messages à nos systèmes; qu’ils soient cardiovasculaire, digestif, immunitaire, nerveux….

Les nombreux témoignages de satisfaction apportent de la confiance :

- Des sportifs de haut niveau qui n’en reviennent pas de leur endurance et récupération exceptionnelle
– eczéma/psoriasis des résultats rapides
– une myopie divisée par 2
– le sommeil qui revient, des rides qui disparaissent, des organes en dysfonction qui se remettent en marche, des infections, des allergies qui en quelques heures s’évanouissent …… et tout ça grâce aux molécules de signalisation REDOX ASEA, rigoureusement les mêmes que fabriquent nos cellules.

J’ai donc entrepris d’élargir la connaissance, et de donner davantage d’information sur cette solution causale assez étonnante.

Le blog sera construit sur le même modèle que cancerjemesoigne ( que je continue ) mais il va s’adresser à un plus grand nombre. je trouve tellement dommage de passer à côté des possibilités immenses que nous offre cette biotechnologie.

Une très bonne et douce année à vous, encore merci de votre fidélité et tous mes vœux de santé ( mais attention la santé n’est pas seulement un mot, c’est un tout )

A une prochaine

Dan Mey

 

 

 

 

 

L’art de vivre est un subtil mélange

                                                entre lâcher prise et tenir bon                     

 

témoignages REDOX : étonnants

3 jan

im.php4

Beaucoup de personnes sont sceptiques sur les bienfaits des molécules de signalisation REDOX….je les comprends…c’est normal, des molécules qui ne sont pas vendues en pharmacie…peu connues en France….serait-ce pas du BIDON ???

Et bien moi je vous dit NON. Je prends ces moléculesplus de 7 mois…avec mon cancer agressif je suis toujours là. En forme. Tout n’est pas réglé bien sûr !!!!

Je vous propose de regarder ces témoignages :

http://www.redox-france.eu/

mot de passe : LifeAsea2018

Regardez à la lettre C (cancer) vous allez être étonné

mon bilan de l’année…

29 déc

IMG_0097

L’année 2018 se termine c’est le moment du bilan…alors est-il bon, passable, mauvais ?? vous savez c’est un peu comme à l’école. On vous dit, « C’est pas mal, mais peut mieux faire ».

Je dirai bon, une année pas facile, toujours éprouvante pour le mental…mais une année de découvertes, d’enrichissement personnel et de maintient.

Tout d’abord, le bilan de décembre. Malgré des réveils de douleurs osseuses, parfois agressifs..l’énergie à fait bon ménage avec le mental, comme si il se passait quelque chose dans la stabilité générale. Avec ce type de maladie chronique il faut rester prudent les rechutes sont vite arrivées. Le bilan biologique reste stable, il n’y a pas d’effondrement…le PSA est à 9,21 au dessus de la barre autorisée, mais qu’importe…j’ai volontairement arrêté l’hormonothérapie de seconde ligne. Je voulais préserver mon foie élément indispensable à la filtration et à l’élimination des déchets.

Du côté de Lyme, les conséquences ne sont pas invalidantes mais je sens que ça bouge, et qu’il faudra du temps pour éliminer certains sursauts. Je continue en alternatif les traitements à base d’huiles essentielles 3D et de biorésonnance et puis REDOX bien sûr.

Ces molécules de signalisation REDOX naturelles auront été ma découverte de l’année, puisque j’ai commencé les prises de REDOX mi mai 2018, juste avant mon anniversaire.

Je continue de les prendre pour plusieurs raisons. Mon confort de vie s’est amélioré, j’ai de l’énergie, je mange, je dors et mes douleurs osseuses sont quand même bien atténuées. Et puis le dernier scanner et scintigraphie osseuse montrent une stabilité. Je suis persuadé que mon potentiel cellulaire se reconstruit, que je me nettoie et que je retrouve un meilleur état de santé. Mon but est d’augmenter les doses. ( voir le rubrique REDOX et MOI )

99I_7106

 

Voilà je vais donc entrer dans ma sixième année. En 2013 lorsque l’on m’a dit que j’avais un cancer agressif je n’aurai pas pensé faire ce chemin. Et bien il est fait, il a demandé des sacrifices, de la persévérance, du courage, des choix qui n’étaient pas dans l’ordinaire. J’ai osé, j’en suis satisfait et je ne regrette rien. Après on verra bien…

 

Alors je vous dit courage, faites votre chemin, faites parler vos intuitions…et ne rentrez pas dans les moules qui parfois vous étouffent et vous font perdre l’énergie dispensable à notre développement.

 

Je vous souhaite une bonne fin d’année 2018 et le meilleur pour 2019.

 

N’hésitez pas à faire vos remarques sur le blog, il est là pour vous…alors participez, engagez-vous.

REDOX…un marketing de réseau honnête

21 déc

74685f11-5e11-4239-8b55-4fa0b7b606a7

Voici le courrier que j’ai adressé ce jour à une personne qui soutenait que REDOX faisait de la vente pyramidale
interdite en France.
( pour plus d’info sur REDOX – REDOX et MOI )

 

Bonjour A….,

Je tenais à apporter une précision concernant une information que vous divulguez et qui est la suivante :

« REDOX correspond à de la vente pyramidale, c’est interdit en France »

Nombreux sont ceux qui croient que le marketing de réseau n’est autre qu’un système de vente pyramidale. Cette confusion vient d’une méconnaissance de ce qu’est réellement le marketing relationnel.

 La vente pyramidale est en réalité une arnaque dans laquelle les fonds apportées par les nouveaux arrivants permettent de payer les intérêts des premiers. Elle est d’ailleurs bannie en France depuis 1953 ( voir l’article L122-6 du code de la consommation )

 Il faut donc faire la distinction entre les 2 systèmes ( ventre pyramidale et marketing de réseau )

 Le marketing de réseau est tout à fait légal en France. Donc l’activité développée par ASEA est LEGALE et HONNETE.

Pourquoi ?? parce que ASEA respecte deux règles bien précises :

·       son réseau vends des produits ( les sociétaires ne sont pas dans l’oblidation d’apporter des fonds )

·       les commissions qu’ASEA distribue sont basées sur la consommation des produits.( donc cela correspond à l’éthique du marketing du réseau )

Et j’ajouterai qui dit marketing relationnel dit discussion, échange, partage… Pour faire comprendre à une personne ce qu’est ASEA, ce que sont les molécules de signalisation REDOX il faut à mon avis minimum entre 2 et 3 heures. Dites-moi si vous trouvez facilement un pharmacien ou un médecin capable d’accorder ce temps pour faire connaître ses produits..

 J’espère que ce courrier vous aura permis de mieux comprendre dans quel cadre ASEA/REDOX fonctionne. Je reste à votre disposition pour échanger sur ce propos.

 Bien cordialement.

 Dan Mey

Tout savoir sur REDOX

6 déc

redox2

Pour tout savoir sur les molécules de signalisation REDOX

visioconférence jeudi 6 décembre  à 17 heures

animée par Charles Coindin

naturopathe, Kinésiologue et Bion énergéticien

se connecter sur le lien zoom ci-dessous
https://zoom.us/j/4564574589

Procédure: exécuter zoom, rejoindre la réunion en cours, mettre audio sur ordinateur

THEME DE LA VISIOCONFERENCE

- gestion des émotions et du stress

- signalisation cellulaire et équilibre de son potentiel oxydo réduction (REDOX)

- bonne nutrition

- exercices corporels

REDOX…on en parle ce soir

3 déc

redox2

Ce soir LUNDI 21heures, visioconférence pour tout savoir sur les molécules de signalisation REDOX
https://zoom.us/j/859153734

vous pouvez poser des questions, participez…
n’hésitez pas à me contacter pour infos complémentaires

la biologie REDOX

26 nov

centre-de-biologie

Pour Michel TOLEDANO, Chercheur à l’Institut de Biologie Intégrative de la cellule, la biologie redox est une nouvelle discipline des sciences du vivant.

Les phénomènes et réactions redox biologiques font intervenir des molécules ayant une réactivité chimique particulière, en particulier l’oxygène, le fer et autres métaux redox, et le soufre présent dans le groupement thiol (-SH) de la cystéine.

Ces phénomènes redox sont au cœur des mécanismes cellulaires essentiels à la vie :

  • la respiration et la production d’énergie
  • la synthèses de métabolites multiples
  • le repliement des protéines au cours de leur sécrétion
  • la protection contre le stress oxydant
  • le contrôle des voies de signalisation cellulaires et des montres biologiques.

Ils interviennent en fait dans une multitude d’autres processus cellulaires.

Ces phénomènes redox ont deux caractéristiques essentielles :

- leur interdépendance majeure à l’échelon de la cellule et parfois de l’organisme 
– la nécessité de leur contrôle cellulaire très strict en raison de la réactivité, parfois extrême, de leurs acteurs moléculaires, afin d’éviter la propagation de réactions anormales conduisant au stress oxydant.

L’étude des phénomènes redox intégrée au fonctionnement cellulaire et de leurs systèmes de contrôle définit aujourd’hui un nouveau champ des sciences du vivant, la biologie redox, en plein essor.

Une meilleure compréhension de la biologie redox et de son impact en physiopathologique constitue un enjeu fondamental en santé humaine car la dérégulation des phénomènes redox est une des causes majeures des maladies, pour la plupart liées au vieillissement, comme les cancers, le diabète, les maladies neurodégénératives, métaboliques et inflammatoires.

Pour en savoir plus

REDOX…on en parle

21 nov

redox2

Ne manquez pas cette visioconférence gratuite
jeudi 22 novembre à 17 heures

Connectez vous en cliquant sur le lien suivant à l’heure précise https://zoom.us/j/456457458

Augmenter sa longévité, redonner à son corps tous les messages de santé qu’il ne pouvait plus entendre,

revenir à une énergie,

une récupération juste merveilleuse

et profiter pleinement de la vie.

La technologie de la molécule de signalisation REDOX est une vraie Percée transformationnelle ! Les scientifiques qui le comprennent croient qu’il alimentera les plus grandes avancées dans la science médicale de ce siècle !

N’hésitez pas à me contacter après la visioconférence je vous donnerai les informations pour poursuivre votre chemin vers ASEA/REDOX

soyez le témoin de cette remarquable percée scientifique

14 nov

L’infiniment grand trouve ses origines dans l’infiniment petit qui procède donc à l’origine de la vie donc de la santé
Assistez gratuitement à la présentation de cette remarquable percée scientifique en santé plus naturelle que naturelle puisque innée au corps humain en cliquant le jeudi 15 novembre 2018 à 18 heures sur le lien ci-dessous :
https://zoom.us/j/4564574589
Le téléchargement zoom se fera automatiquement, puis rejoindre la Réunion en cours, puis mettre audio sur ordinateur

Noyaux et électrons forment atomes et molécules

En 1998 trois hommes, 1 pharmacologue, 2 médecins scientifiques reçoivent le prix Nobel de médecine et physique pour la découverte d’une des molécules de signalisation cellulaire, le NO (Monoxyde d’azote)
12 années plus tard en 2010 les physiciens médicaux de l’atome de ASEA réalisent en plus l’exploit de stabiliser et équilibrer les 3 autres sous leurs 16 formes atomiques, rigoureusement les mêmes que fabriquent tous les jours les cellules depuis 4 milliards d’années. Hélas insuffisamment de nos jours en raison de nombreux facteurs.
Dès lors l’impossible devenait possible.

44725797_10157350034347788_5667408921317343232_n

N’hésitez pas à me contacter après ce webzine, je vous donnerai de plus amples informations si vous souhaitez entrer dans le monde ASEA/REDOX

ce que j’ai fait, ce que je fais…

7 nov

 20702072402_d8d27f4088_b

 

Vous êtes nombreux à me demander ce que j’ai fait, ce que je fais, ce que je prends comme médicaments, comme traitement. Alors je vais essayer de tout vous dire, certainement avec des oublis tant l’exploration a été riche.

Le parcours que j’ai accompli depuis 5 ans est assez singulier. ( origine : cancer de la prostate avec métastases osseuses, Lyme )

Je suis arrivé au fil du temps à prendre des directions affirmées :

- celles du respect de mon corps

- celles de la détoxification

- celles du renforcement du système immunitaire

J’ai compris que pour aborder le soin « autrement », il fallait que je m’oriente vers des pistes qui n’étaient pas tracées d’avance. Il m’a fallu défricher avec le coupe coupe, chercher, rencontrer, comprendre…

C’est comme ça que je suis devenu acteur de ma santé.

M’en remettre systématiquement à la représentation médicale établie n’était pas mon « plat préféré » surtout que dans cette institution le doute s’installe. Pourquoi ?? parce que les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous. Il y a de toutes évidences d’autres pistes à explorer.

Je ne suis pas parti avec un postulat de guérison, mais tout simplement une envie de retrouver la santé. D’être le mieux possible, en vivant avec une maladie évolutive.

A ce jour, Je ne peux pas vous donner des recettes miracles…la pilule qui va « bien » je ne connais pas. Je suis un chercheur et j’avance à petit pas. Avec mes doutes, mes angoisses.

e peux simplement vous dire que je me suis intéressé à la biologie moléculaire, au traitement métabolique, au nettoyage du corps, au renforcement de l’immunité. A l’alimentation bio au quotidien, à l’épigénétique, au travail sur le mental, à l’activité physique, au rapprochement du corps et de l’esprit. C’est un ensemble d’approches trop souvent écartées par la médecine occidentale.

Je ne suis ni médecin, ni scientifique, je suis moi…j’essaie de mettre en place « du bon sens »
sans vraiment savoir ou je vais…
Mais vous connaissez des oncologues sûrs de leur protocole ???

1 – Le respect du corps veut dire utiliser des solutions naturelles, pour éviter les effets secondaires délétères. Je ne veux pas traduire ce comportement par une hostilité aux traitements classiques mais plutôt une recherche de complémentarité pour que le corps puisse rester actif, pour mieux répondre aux agressions. Je pense au jeûne dans les périodes de chimiothérapie ( j’ai fait 6 cures, j’ai très vite dit « stop »). Je pense au desmodium pour soulager et détoxifier le foie.

Respecter le corps veut dire aussi remettre en question les doses qui vous sont proposées. Nous sommes tous différents, et une dose qui sera adaptée à l’un sera peut être hostile à l’autre. Il faut donc s’efforcer à ressentir les effets pour que votre corps soit le moins possible en souffrance.

J’ai le cas avec une hormonothérapie que je prends, mon oncologue me demande de prendre 4 comprimés de Zytiga par jour accompagné de corticoïdes. Je prends 1 à 2 comprimés et je refuse les corticoïdes. J’ai quand même des résultats et je soulage mon foie.

2 – Détoxifier son corps et son esprit. Pour de nombreuses personnes il y a une accumulation de pollution, de la malbouffe, un surplus de médicaments. Se détoxifier c’est permettre à son corps de mieux résister à l’agression, de permettre à son corps de renforcer le principe de l’homéostasie, c’est-à-dire son auto réparation. Mais il y a eut aussi Sans oublier les chocs émotionnels qui sont nécessaire de nettoyer, pour retrouver une certaine sérénité, écarter la colère. Un travail indispensable que j’ai accompli.  

3 – Renforcer son système immunitaire. C’est pour moi le « bon sens », donner à ses cellules vivantes, celles qui fonctionnent, et elles sont nombreuses, des apports qui vont les renforcer, les dynamiser, faire en sorte qu’elles retrouvent les bonnes informations pour qu’elles puissent mieux fonctionner, mieux communiquer entre elles.
Renforcer les carences en A, en B, en C, en D, en E….en magnésium, en potassium, en calcium.
Prenons l’exemple de la D, nous sommes à 80% carencé et pourtant elle un rôle aussi sur le système hormonal mais aussi sur les gênes. Ce n’est donc pas qu’une vitamine pour le meilleur confort des os.


J’ai donc consacrer beaucoup de temps pour mieux comprendre.

j’ai aussi consacrer un budget conséquent, mais c’est un choix. La vie n’a pas de prix.
Je refuse le principe de dire « si ce n’est pas remboursé, je ne consomme pas. » Mon sentiment est de dire qu’aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation de financer notre santé, comme on finance notre alimentation, notre habillement, notre logement.
Je sais…c’est un choix qui remet en question le principe de protection de santé, mais j’ai très vite compris au cours de mes recherches que la santé était un « lobby » qui rapportait gros à certains, sans pour cela apporter un vrai bénéfice sur la qualité de vie.
Pas facile quand on a des revenus limités. Il faudra certainement trouver des formes nouvelles de solidarité.

 DM*Alors voici ce que j’ai fait.

J’ai pris comme habitude d’effectuer des cures, d’alterner, de faire des poses pour laisser le corps respirer, se régénérer.

(REMARQUE : en surligné vous trouverez des articles que j’ai fait paraître sur mon blog )  

- j’ai suivi le traitement métabolique de Dr Shwartz. Ce médecin n’exerce plus, mais il est toujours dans le domaine de la recherche sur le métabolisme à laquelle il croit énormément. Il est difficile de trouver un médecin qui applique ses protocoles. Il est intéressant de lire son bouquin. On trouve ses produits aux USA. J’ai suivi pendant plus d’un an son traitement que j’ai mis en place moi-même.

- j’ai suivi un traitement aux huiles essentielles du Dr Pénoël, c’est un aromatothérapeute situé prés de Crest.

- j’ai fait des cures de sérum de Quinton, de curcuma, de graviola,

- je suis allé rencontrer des membres des centres ressource ( Aix en Provence, Montélimar )

- je fais de la bio résonnance.

- j’ai fait un séjour en Allemagne dans un centre de traitement alternatif du cancer.  

- j’ai fait une cure d’immunobran. C’est un complément alimentaire naturel produit à partir de son de riz et d’enzymes du champignon Shitake. Ce n’est ni un médicament, ni un produit chimique synthétique. Il aide à stimuler le système immunitaire.

Aujourd’hui je met l’accent sur la micronutrition, vitamine D, C, B17… Sur les oméga3 anti-oxydant. Les apports en calcium, magnésium.

J’ai adopté une approche alimentaire sans sucre, basé sur la consommation de fruits, de légumes, de viandes blanches, de petits poissons. Pas trop de céréales, de légumineuses. A la recherche de produit bio offrant le minimum de pesticides. L’alimentation est CAPITALE. C’est notre carburant quotidien et si vous donnez du sucre à la tumeur elle se régale, si il y a carence elle meurt faute de ressources.

L’activité physique, je marche au minimum une heure par jour. 3 heures sans problème. J’ai toujours marché, un bien essentiel sur mon équilibre corporel, sur le mental. Vous créez de la dopamine. En marchant vous exister, vous travaillez sur votre respiration. La mise en place de mantras vous place dans une dynamique mentale de guérison. 

Les molécules de signalisation REDOX participent au renforcement du potentiel cellulaire, cette biotechnologie naturelle est assez révolutionnaire. Très peu connues en France, les molécules de signalisation REDOX sont indispensables à la vie de nos cellules. J’ai rencontrer ce traitement par hasard sur internet en Mai 2018. J’ai très vite ressenti les bienfaits de ces molécules : meilleur tonus, très bonne récupération, suppression du voile cérébral, apaisement de mes douleurs osseuses, bon sommeil.
Après 17 d’études, ASEA/REDOX a déposé des brevets. Elle est capable de récréer à l’identique les molécules REDOX que nous avons dans notre corps, d’une manière naturelle et stabilisée. Elle est la seule entreprise au monde à pouvoir assurer ce défit technologique.

C’est un traitement qui est devenu récurrent chez moi et que je souhaite continuer. Le gel RENU28 que j’applique sur mes métastases osseuses me permet de calmer mes douleurs et d’enrichir le renforcement cellulaire.
Cette avancée technologique exceptionnelle doit révolutionner le monde de la santé. Elle a sur le sol français 15 ans d’avance.

Voilà donc un condensé des actions que je mène, rien n’est gagné…comme je le dis souvent, pour l’instant je vis ma maladie dans les meilleures conditions, même s’il y a des coups de grisou, j’essaie de m’inscrire dans un cercle positif vertueux…et puis je dirai « on verra bien ».

N’hésitez pas si vous le souhaitez à me laisser un message dans les commentaires. A très bientôt


12

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr