MON PARCOURS DANS LA MALADIE…

 IMG_0097

28/02/2013 :
suite à rétention urinaire chronique, résection endoscopique de prostate.
Opération plutôt bien réussie. Sans effet secondaire majeur.

6/03/2013 :
résultat anatomo cytopathologique : Hyperplasie adénomateuse et léiomyomateuse de la prostate. Discrète prostatite chronique. Tout va bien

28/03/2013 :
dosage PSA 4,3. Disons normal

12/11/2013 :
dosage PSA 13,0. Disons inquiétant. J’arrête le vélo peut-être une histoire de selle.

26/11/2013 :
dosage PSA 16,18. L’inquiétude se confirme

16/12/13
résultat biopsie
 : Carcinome infiltrant moyennement à peu différencié en G4 sur 7mm, gleason 5+5 ; en G5 sur 11mm Gleason 5+4, et en G6 sur 2 mm Gleason 4+4.

Longueur cumulée du cancer : 20mm sur une longueur totale biopsiée cumulée de 118 mm (16%) remarque de l’urologue au toucher rectal : prostate souple et non volumineuse. « Prostate de jeune homme » disait l’urologue.

L’annonce du cancer est redoutable, coup de massue. Le cancer est classé agressif.

30/12/13
Scanner Thoraco-Abdomino-Pelvien
02/01/13
Scintigraphie osseuse

Synthèses des examens : Absence d’argument pour des lésions secondaires.
Je suis rassuré : pas de métastase osseuse.

Orientation des soins vers de l’hormonothérapie et de la radiothérapie.
J’échappe à l’ablation de la prostate et à toutes ses conséquences. ( je dis « ouff… » après coup )

02/2013 : Début hormonothérapie avec Décapeptyl et casodex
La castraton chimique commence. On ne parle plus de sexe.

03/04/2014 Radiothérapie de la prostate ( 40 séances )
au Centre Bayard à Villeurbanne. Très bonne prise en charge, l’équipe est professionnelle et très bien orientée patient. Les séances se passent sans effets secondaires. Je fais intervenir un coupeur de feu.

07-07-2014
Dosage PSA : 0,43

J’entreprends des soins à plusieurs niveaux : activité physique, alimentation, hygiène de vie, massage, médecine chinoise… Je continue mon activité professionnelle de façon réduite.

08-07-2014
SCANNER THORACO-ABDOMINO-PELVIEN
Adénomégalie de 13mm de petit axe situé sous la bifurcation aortique

12-08-2014
TEP F18 CHOLINE
compte rendu IMHOTEP : Persistance d’une hypefixation significative au niveau d’une adénopathie située sous la bifurcation aortique. Cette hyperfixation est cependant nettement moins marquée qu’en janvier 2014 (SUVmax à 3,4 ce jour contre 13,6 précédemment)

27-10-2014
Dosage PSA : 1,32

26-01-2015
Dosage PSA : 1,76

J’ai l’intention de redevenir  « un homme normal » j’arrête volontairement l’hormonothérapie

02-2015
SCANNER THORACO-ABDOMINO-PELVIEN
Absence d’argument pour une lésion évolutive à l’étage thoracique
Régression de la taille du ganglion

28-04-2015
Dosage PSA : 6,7
le PSA remonte

18-05-2015
Dosage PSA : 8,5
Le PSA continu sa progression. Normal me dit mon urologue : »Vous n’avez plus de traitement clinique. »

Je reprends donc l’hormonothérapie. Jugez indispensable. Même si je la vis comme un traitement contre nature. Je ne tolère pas très bien décapeptyl qui me fatigue beaucoup et me « casse » le mental.

17-06-2015
TEP Choline
Très mauvaise nouvelle. Apparition d’une métastase osseuse touchant le corps vertébral de D8.
Une région du dos qui me faisait mal depuis un certain temps ( 5 à 6 ans ) mais qui ne marquait pas sur les images.

18-07-2015
Dosage PSA : 3,27

12-2015 et 03-2015
Les scintigraphies montrent une progression de l’atteinte osseuse, avec apparition de plusieurs foyers au niveau de la jambe gauche ( tibia, pied )

17-03-2016
Dosage PSA : 6,99
Un PSA qui augmente de niveau malgré le traitement sous décapeptyl

04-2016
Suite à des douleurs du dos, radiothérapie sur la D8 au Centre Bayard de Villeurbanne. Séances douloureuses au bout de la 4ième j’ai d’énormes douleurs je suis obligé de finir à la morphine.
Finalement ce traitement a été très bénéfique, mon dos a été calmé.

22-04-2016
Dosage PSA : 17,96
C’est mon score le plus haut atteint. Mes hormones ne peuvent se contenir….Ne serait-ce pas naturel ???

Urologue et oncologue décident de m’orienter vers une autre hormonothérapie : ENANTONE.
Une bonne idée, car malgré les bouffées de chaleur classiques, je n’ai plus cet état de fatigue…et ça me convient plutôt bien.

7-05-2016
L’IRM du dos n’est pas très encourageante car il y un envahissement du corps vertébral de D8, et la présence d’une épidurite.
L’avis est quelque peu angoissant…on pense moelle épinière touchée…et tout ce qui s’ensuit…
Mon avis serait peut-être d’attendre l’effet de la radiothérapie.

Malgré un PSA qui baisse à 11,64, l’oncologue souhaite m’orienter vers une chimiothérapie. Je n’aime pas trop la symbolique, je prends avis auprès du Dr Mouysset ( d’Aix en Provence ) ils me disent de prendre cette solution pour limiter les dégâts et faire reculer la maladie.

J’accepte, après la pose du boitier de connexion, le 24-05-16 je commence les cures de TAXOTERE.

27-06-2016
Début du traitement d’aromathérapie du Dr Penoel
composé de : – baume copahu QBI 60ml – Opoponax, oléorésine QBI® 10 ml – Palo santo rameaux QBI® 10 ml – Citron zestes QBI 5 ml – Girofle clous QBI® 5 ml – encens oléorésine QBI 10 ml – ( Une gélule chaque matin )

Le traitement est bien assimilé sans effets secondaires.

   

14-09-2016
J’arrête les soins à la 6ième cure de chimio. Mon corps ne peut plus. Ressenti comme un traitement très agressif je ne souhaite pas continuer.
A part la fatigue épuisante physiquement et mentalement, pas d’effets secondaires….mini jeûne à chaque chimio ( 1 jour avant deux jours après ) et prise de desmodium pour éviter les nausées et nettoyer mon foie.
A quand des traitements plus naturels, plus humains…pourquoi cette double peine, souffrance du cancer et de ses traitements….nous sommes arrivés au bout d’un principe acceptable.

22-08-2016
Dosage PSA : 1,99
Le PSA est bien redescendu, la chimio y est certainement pour quelque chose….

30-08-2016
IRM dorsale diminution de la prise de contraste corporéale et de l’arc postérieur gauche de T8 ainsi que de l’infiltration du canal lombaire latéralisée à gauche.
Soulagement du côté de la D8, c’est rassurant…

13-09-2016
Dosage PSA : 1,6

19/09/2016
Scanner TAP apparition de deux condensations parenchymateuses pulmonaires du foxler droit et gauchz supracentimétriques à contrôler. Le reste est stable.

Je ne m’affole pas plus que ça…ça peut être les conséquences de la radiothérapie

7/11/2016
Dosage PSA : 0,96

7/11/ et 9/11/2016
scintigraphie et scanner = stabilité

6-01-2017
Dosage PSA : 5,24

31-01-2017
Dosage PSA : 3,31

Bilan imagerie de janvier 2017 ( scanner, scintigraphie, IRM )
Stabilité, pas de lésons évolutives, diminution en D8 disparition de l’infiltration

07/03/17
Dosage PSA : 6,39

14/03/2017
scanner TAP stabilité

Début mars
( vertiges, légères nausées, fatigue à la marche )

15/03/17
IRM de l’encéphale – rien d’anormal

Suite à douleurs intermittentes radiothérapie sur le tibia
( 10 séances ) du 23/03/17 au 6/04/17

05/04/17
Dosage PSA : 6,28

26/04/17
Début du traitement quotidien métabolique du Dr Laurent schwartz

– acide alpha-lipoïque 600mg matin midi et soir
– hydroxycitrate 500mg matin midi et soir
Traitement sans effets secondaires. Il faut juste y croire mas pourquoi pas.

11/05/17
Découverte d’une plaie au gland

19/05/17
Scintigraphie osseuse
étendue sur tibia gauche, apparition foyer diaphyse fémorale gauche

stabilite D8, fixation pied gauche.

25/05/17
Piqûre ENANTONE

6/06/17
opération du gland.St Luc St Joseph 3 nodules cancéreux sont retirées

15/06/17
Dosage PSA : 10,55.

Le marqueur explose de nouveau
L’oncologue me propose une nouvelle chimiothérapie que je refuse.
Orientation vers une hormonothérapie de seconde ligne : ZYTIGA
Beaucoup d’intolérances sur le début de prises ( maux de tête, nausées )
J’ai du diminuer les doses ( de 1 à 2 par jour )

20/06/17
Rendez-vous avec le Dr Legrand pour mes vertiges très insupportables.
suite à un travail prescrit sur la respiration, un grand mieux dans les vertiges, disparition début juillet

Du 11/07/17 au 25 juillet
10 séances de radiothérapie sur le gland. Sans effets secondaires

23/08/17
Dosage PSA : 0,43

Malgré une prise adaptée (zytiga) au confort de vie le PSA se maintient

IMG_0045

5/09/17
Piqure ENANTONE

21/09/17
Dosage PSA : 0,36

Malgré une prise adaptée (zytiga) au confort de vie le PSA se maintient

6/11/17
Scanner TAP stabilité D8, pas de lésion nouvelle, discrète majoration de l’atteinte iliopubienne droite

31/10/17
Dosage PSA : 0,98

J’ai volontairement réduit la dose de zytiga, pour avoir un meilleur confort de vie pendant ce mois de novembre.
Le PSA est remonté le mois suivant
IMG_02624/12/17
Dosage PSA : 4,21

20/12/17
Scintigraphie osseuse.
Progression de l’activité et de l’étendue des lésions osseuses connues

( D8, cotyle droit, fémur, tibia et pied gauche )

reprise du zytiga à raison de 2/jour. Meilleure tolérance avec prise le soir
deux heures après manger.

3/01/18
Dosage PSA : 0,57

La reprise régulière du Zytiga agit bien sur le PSA. A suivre

du 10 au 15/01/18
10 séances de radiothérapie sur le pied gauche. Le résultat est plutôt satisfaisant, je peux marcher jusqu’à deux heures sans douleur

30/01/18
Dosage PSA : 0,53

Prise régulière du Zytiga le soir. entre 1 et 2 comprimés/4. Auto-dosage qui surprend mon oncologue. Prochain rendez-vous
dans 3 mois. A suivre.
La vitalité est plutôt bonne. Douleurs intermittentes supportables sans prendre d’anti-douleur.

31/01/18
Scanner TAP stabilité de D8, pas de lésion osseuse nouvelle, ni de lésion viscérale. Plutôt de bonnes nouvelles. J’ai l’impression de contrôler l’évolution de ma maladie.

19/02/18
Hématurie dans les urines. Séjour aux urgences. rien de grave. Scanner uro sans complication

28/02/18
Bilan biologique très correct.

PSA à 0,53 ( ça bouge pas d’un poil )
Prise du zytiga toujours mini ( 1 à 2 comprimés par jour ) le soir. Actuellement bien toléré.
Douleurs intermittentes supportables sans prendre d’anti-douleur.

28/02/18
PSA à 0,53 ( la stabilité continue )

Prise du zytiga ( 1 à 2 comprimés par jour ) le soir. Le mini mini donne des résultats.
La vitalité est plutôt bonne.

IMG_039427/03/18
PSA à 0,54 ( très bonne stabilité )

Prise du zytiga ( 1 à 2 comprimés par jour ) le soir. Le mini mini donne toujours des résultats.
La vitalité est plutôt bonne.
Je dois gérer les douleurs osseuses. Pour le moment sans prise de médicaments. Que ça dure….

8/04/18
Piqure de tic dans le cou. Je n’attache pas trop d’importance. Mais le risque est là.

16/04/18
Je pars une semaine à Khel en Allemagne dans un centre de traitement alternatif du cancer. IMG_0462C’est décidé, j’y vais.
Mon séjour à Kehl en Allemagne

21 et 22/04/18
Je constate un érythème dans le cou. Une tâche rouge persistante. Lyme se profile

24/04/18
Mon médecin généraliste m’oriente vers une prise d’antibiotique, c’est le protocole français. Amoxicycline sur 14 jours

24/04/18
Bilan sanguin très correct. Le potassium est remonté, c’est bien. Le PSA aussi (1,54 au lieu de 0,54) rien de grave, d’autant que je

n’ai pas pris de zytiga durant le mois d’avril. Je voulais être bien dans mon corps. Je ne regrette pas. Quelques douleurs diffuses
viennent fragiliser la qualité de vie. Je gère.
Je reprends le Zytiga à très faible dose.(1/4)
Renforcement du système immunitaire avec l’armoise annuelle, les feuilles de graviola, la propolis.
Prise de B17 avec les amendes d’abricot. Continuité du traitement métabolique de L Schwartz.

4/05/18
Scintigraphie osseuse à la demande de mon radiothérapeute/oncologue. La dernière datait de décembre 2017.
Pas d’extension nouvelle. La D8 reste stable. Activité sur les atteintes métastasiques connues c’est à dire le pied et le tibia gauche.
Plutôt satisfait, ça pourrait être pire.

15/05/18
Le traitement de lyme est pour moi insuffisant. Je ressens quelques signes neurologiques, des bourdonnements d’oreille, des frissons,
des picotements dans la jambe droite. Je consulte le Dr Penoël qui m’oriente sur un traitement en huiles essentielles.

17/05/18
Scanner TAP. Stabilité générale, notamment sur la D8
Rendez-vous chez l’oncologue dans la foulée. Satisfaction, elle s’intéresse à mes démarches hors protocole. Les échanges d’ouverture
m’encouragent à continuer.

22/05/18
Je découvre par hasard les molécules de signalisation REDOX/ASEA. Moi qui défriche en permanence, je trouve ce concept tout à fait dans mes valeurs et dans la façon dont je souhaite recouvrer la santé et prendre en charge mon corps avec des méthodes naturelles.
Je décide donc à compter à ce jour de prendre ces molécules. Pour en savoir plus voir mes 2 articles :
http://cancerjemesoigne.unblog.fr/2018/06/05/les-molecules-de-signalisation-redox/
http://cancerjemesoigne.unblog.fr/2018/06/07/molecules-de-signalisation-redox-suite/

IMG_064430/08/18
Scanner TAP. Stabilité générale, notamment sur la D8 et les parties osseuses.
sur le plan biologie, le PSA est redescendu à 4,3. Normal j’ai repris le traitement hormonal de façon plus régulière (zytiga 2sur4)
Rendez-vous chez l’oncologue dans la foulée. Le bilan clinique est plutôt satisfaisant. Mes douleurs restent très légères. On ne change rien dans les traitements. De mon côté je continue mes démarches sur les approches naturelles. Micro-nutrition, détoxification, renforcement du système immunitaire et bien sûr REDOX qui m’apporte une qualité de vie, un tonus, une résistance. Après 3 mois d’utilisation, fidélité oblige !!!
( voir REDOX et MOI )
En ce qui concerne Lyme, il y a des hauts est des bas…mais dans l’ensemble les traitements à base d’huiles essentielles et de teinture mère font effets. Les signes neurologiques s’estompent. Même si quelques douleurs articulaires font leur apparition. Je reste confiant, il va falloir du temps. Lyme est insidueuse.

31/10/18 IMG_0885
Bilan biologique correct. Stabilité sur les globules.
Le PSA est à 3,34. Petit dépassement en bilirubine, le foie est fatigué. J’ai une perte d’appétit, digestion difficile. Je mets ça sur le compte de la prise d’huiles essentielles intense pour Lyme et un encrassement avec le Zytiga (hormothérapie)Je décide de faire un « wash out » on arrête tout, nettoyage avec Desmodium, chardon marie. En 8 jours de temps tout est remis dans l’ordre.
La gestion des douleurs osseuses est toujours d’actualité. Quelques poussées à mesurer fin novembre par la scintigraphie.
Bonne forme, bon tonus, bon sommeil. Je continue REDOX avec de la micronutrition. Je redémarre un cycle d’immunobran. Diminution de la dose d’hormonothérapie au strict minimum.
J’ai comme l’impression que Lyme est bien enrayée.

29/11/18
Il y a des jours ou le grand sourire s’installe.
Petit historique ( récapitulatif) :

  • décembre 2013 diagnostique cancer de la prostate très agressif
  • deuxième cadeau juin 2015 : métastase osseuse en D8
  • mai 2017 étendue des métastases sur la jambe gauche ( tibia et pied )
  • avril 2018 piqure de tique : Lyme
  • démarche thérapeutique plutôt orientée naturelle, alimentation, activité physique, micronutrition, travail corps/esprit….et puis mi mai 2018 rencontre avec REDOX (voir REDOX et moi )
    Bilan fin novembre 2018 :

    scintigraphie : globale stabilité de l’ostéose métastasique du squelette axial et périphérique, sans nouvelle lésion individualisable à ce jour
    scanner : globale stabilité du bilan lésionnel par rapport au scanner du mois d’août
    biologie : grande stabilité, augmentation des globules blancs

Malgré quelques douleurs osseuses à gérer, je suis en forme, je marche, je dors, je mange…plus de voile cérébral, même ma vision s’est améliorée.

Mes symptômes liés à Lyme ont disparu.
Merci la famille, les amis, les thérapeutes…
Merci Franck,
Merci ASEA/REDOX
A chaque minute, la vie recommence ( Thomas Merton )

Bilan de novembre 2019

Bilan de janvier 2020

 

21/02/2020
Ce début d’année est difficile, les douleurs osseuses redoutées sont intenses. La chimiothérapie que j’ai arrêté avait son utilité car elle annulait mes douleurs. L’agressivité de la maladie à fait exploser mon PSA.

J’ai répondu présent à un essai clinique à base d’immunothérapie que mon oncologue me propose et que je débute le
21/02/2020  ( voir mon bilan de février )

Après 7 ans de lutte, le mental commence à être affecté par la douleur.

fevrier 2020 IMG_1860
la jambe gauche qui a une époque marquait beaucoup de buts….aujourd’hui, elle me fait défaut

 

3/04/20
Arrêt de l’essai clinique. Les bienfaits ne sont pas au rendez-vous.

Reprise de la chimiothérapie avec le taxotère.
Les douleurs sont mieux contenues.

8/06/20
Il y avait des risques avec ma D8 de compression médullaire et de paralysie des membres inférieurs. J’ai donc été opéré -mise en place d’une ostéosynthèse L5/L11. Geste réussi, risque écarté.

9/10/20
J’avais fait le tour de la chimiothérapie avec le Taxotère qui dans l’ensemble avait plutôt bien marché mais qui contenait moins mes douleurs osseuses. Orientation vers le Cabazitaxel, que je tolère bien et qui a une grande efficacité sur les douleurs.

27/10/20
Je vais en Belgique, à Bruxelles pour une consultation dans la clinique du Dr Hertogue. Bilan général, bilan hormonal. Je voulais en savoir sur l’incidence de la testostérone à haute dose dans mon cas. J’en parle dans mes articles. Je suis avec eux un protocole.

IMG_2776

9/11/20
Grande satisfaction, je marche mieux, avec mes béquilles et je peux m’aventurer autour de la maison. Chaque jour j’élargis mon champ d’action. Peu de fatigue, bonne tolérance du Cabazitaxel

 

SI vous souhaitez encourager le développement
de ce blog, vous pouvez  faire un don, il
servira à sa gestion et à sa recherche. Merci à vous
images

 

26 Réponses à “MON PARCOURS DANS LA MALADIE…”

  1. Yves Rolland-Bénis
    21 octobre 2018 à 11 h 37 min #

    Bonjour,
    merci et félicitation pour ce super blog.
    pourriez vous je vous prie m’indiquer
    votre labo préféré concernant l’achat de curcumine?
    J’en ai acheté au USA, UK et Chine mais en l’absence d’analyse certifiée, je ne sais plus comment faire,
    et les quelques labo que j’ai contacter sont réservés aux
    professionnels.
    Merci à l’avance,
    Yves
    (57 ans Rennes)

  2. pascal charles
    28 novembre 2018 à 21 h 39 min #

    Bonjour

    connaissez vous les produits du Pr Mirko Beljanski
    contre le cancer
    bon courrage
    pascal ( Auxerre 89)

    • cancerjemesoigne
      29 novembre 2018 à 8 h 25 min #

      Bonjour Pascal
      merci pour votre commentaire
      Oui je connais Beljanski quand j’ai appris mon cancer fin 2013 j’ai utilisé les fragments d’ARN.
      Mitterrand a soigné sa prostate avec ses produits.
      J’ai arrêté…peut-être par intuition..je fais fonctionner mon pendule interne. J’ai testé d’autres pistes
      pour le moment ça tient…alors que ça dure.
      Et vous, vous avez une expérience sur ces produits ???
      A une prochaine
      Dan

  3. LAURENT Patrick
    14 novembre 2019 à 18 h 05 min #

    Bonsoir Daniel.

    Un grand merci pour votre témoignage et suivi de votre maladie qui s’avère très utile pour des gens comme nous atteins d’un cancer.
    Quels courages et quelles forces vous avez !!!!!
    J’ai l’intention de faire un séjour chez le Dr Hartung à Kehl en Allemagne. Je suis en grade 2 sur un cancer de la prostate et mon score de Gleason est de 3+4. Biopsies : 4 prélèvements sur 12 sont cancéreux.
    Pensez-vous que votre séjour à Kehl vous à était bénéfique pour votre cas qui était plus avancé malheureusement ?
    Au plaisir de vous lire.
    Patrick

    • cancerjemesoigne
      15 novembre 2019 à 18 h 18 min #

      Bonsoir Patrick,
      Merci pour votre commentaire et votre clin d’oeil humaniste.
      Comme je le dis souvent en ce qui concerne le séjour à Kehl je suis incapable de dire s’il a été bénéfique, compte des différents axes que j’ai mis en place. Par contre ce séjour montre qu’il est possible de se soigner autrement et qu’il paraît utile de prolonger ce que Kehl nous apporte entre autre la vitamine C à haute dose, qui n’est pas du tout pratiquée en France. Donc Kehl est un maillon de la chaîne aussi important que l’alimentation et la suppression du sucre, l’activité physique, le rapport corps esprit, l’amour de soi et des autres, les compléments alimentaires et surtout le mental à cultiver tous les jours.
      Sans oublier les deux piliers qui me sont chers : la détoxification du corps et le renforcement du système immunitaire.
      Bon courage Patrick

  4. sasufi
    18 novembre 2019 à 8 h 40 min #

    bonjour

    Pourquoi le zitiga, avec ce que l’on sait aujourd’hui ?
    http://medicaments.e-monsite.com/pages/bloqueurs-de-testosterone.html

    • cancerjemesoigne
      19 novembre 2019 à 9 h 01 min #

      Merci pour votre commentaire et votre lien.
      Je prendrai le temps de vous répondre, le sujet ne manque pas d’intérêt…
      Bien à vous Daniel

  5. ALAIN
    5 février 2020 à 17 h 16 min #

    Bonjour et bravo pour votre courage.
    Mon parcours depuis 20 ans (j’en ai 75) est également cocasse : curiethérapie (2001) en échec suivie d’une 1ère hormonothérapie puis de 2 cryothérapies successives(2015-2017), elle-mêmes en échec.
    A ce jour après un PSA monté à 100 j’en suis au ZOLADEX+ZYTIGA avec tous les problèmes de confort de vie que cela reprèsente alors que je suis également en traitement pour hypertension.

    Je m’apprêtais à compléter tout cela par le traitement métabolique SCHWARTZ lorsque je prends connaissance de votre blog et de REDOX.
    Que penser maintenant ?
    Pourriez-vous avoir l’amabilité de me dire ce que vous pensez de ces 2 solutions car, à la longue, je ne sais plus à quel saint me vouer ?
    Merci d’avance

    • cancerjemesoigne
      7 février 2020 à 12 h 29 min #

      Bonjour Alain désolé pour le retard je vous répond en fin de semaine bonne journée

    • cancerjemesoigne
      8 février 2020 à 15 h 10 min #

      Bonjour Alain et merci pour votre commentaire, désolé pour le retard.

      Je vais essayer d’apporter un éclairage à vos questions.

      En vous orientant vers Laurent Schwartz vous prenez la piste de l’approche métabolique…c’est celle d’Otto Warburg Prix Nobel qui a mis en évidence le principe fondamental du cancer depuis 1926, ça va faire un siècle déjà…et oui

      Sa conclusion majeure est la suivante :
      « les cellules cancéreuses se développent dans un milieu anaérobique et acide ».
      A partir de là, il suffirait de réduire l’acidité et stimuler l’oxygénation des cellules pour rééquilibrer le milieu cellulaire et sa respiration mitochondriale…Je trouve que ce raisonnement a du sens, j’y suis très favorable, mais est-ce si simple ???

      Que nous propose Laurent Schwartz ?
      - Suppression du sucre, régime cétogène… on affame la cellule pour créer l’apoptose…
      - prise de deux substances naturelles, l’acide alpha-lipoïque et l’hydroxycitrate
      associées à de la Metformine pour réduire le glucose.
      Mais est-ce suffisant ??

      Que ce soit le Dr Richard Feinman aux Etats-Unis ou Laurent Schwartz en France, ces deux médecins ( malgré des essais approfondis sur les souris ) n’arrivent pas à passer la barrière solide des essais cliniques pour rendre leur traitement métabolique crédible.
      Je sais que BigPharma n’est pas très excité par un budget de soins équivalent à 200 euros/par mois…mais quand même pourquoi ??? Je me pose la question ??
      un site (guérir-du-cancer.fr) vient d’être créé pour rassembler des fonds. La recherche publique semble tourner la tête. Alors tous ensemble faisons avancer notre lutte.

      Pour ASEA/REDOX et ses molécules de signalisation on est dans la même trame, dans la même veine en ce qui concerne l’approche métabolique.
      Ces molécules de signalisation REDOX nous les avons en nous et quand elles viennent à manquer, notre organisme dysfonctionne. Sans elles nos mitochondries ne font plus le travail, L’ATP (l’énergie) diminue, le potentiel de nos cellules s’affaiblit. Le terme REDOX vient de la contraction réduction/oxydation. La réduction englobe l’activité de la cellule qui va éliminer les déchets, s’auto-réparer, se protéger…et l’oxydation va jouer un rôle sur la communication des cellules. On est là dans le fondamental du fonctionnement de notre corps. 3 Prix Nobel de Médecine ont été décernés, sur le thème de la réduction/oxydation. Que du bon sens!!! non ???
      Mais tout ça est-ce suffisant pour éliminer notre cancer ??
      Non…. mais cela va permettre d’aider notre patrimoine cellulaire à exister, à se renforcer…cela va aider à restaurer un niveau d’information actif qui va permettre aux cellules de tous les tissus, d’entretenir un fonctionnement physiologique normal…et ça…j’y crois beaucoup.

      Si nos cellules fonctionnement mieux, notre système immunitaire joue à plein son rôle.

      Aujourd’hui, la recherche contre le cancer met l’accent ( enfin ) sur le potentiel du système immunitaire ( immunothérapie ) à trouver la solution pour que notre organisme se batte de lui-même contre la cancer. Mais les cellules cancers sont malignes, elles savent endormir notre SI pour le rendre stérile. Les scientifiques recherchent les failles, l’ouverture..

      Je suis un peu long, donc j’aurai tendance à dire que tout ce qui va encourager notre système immunitaire à être fort, est bon à prendre…il faut rester solide, se nettoyer en permanence, protéger nos organes vitaux…parce que tout est loin d’être foutu.
      Donc oui au traitement métabolique de Laurent Shwartz, oui à REDOX pour le travail de fond des mécanismes cellulaires…
      Si vous souhaitez commander et avoir des avantages, passez par moi…Bien à vous. Daniel

  6. jean françois fichant
    8 février 2020 à 21 h 22 min #

    Bonsoir,
    Si je peux me permettre, le Dr Schwartz ne traite qu’une partie du problème sous l’ aspect « métabolique », il occulte deux autres aspects:
    1) Elimination des parasites qui prolifèrent avec l’ acidification du corps par des cellules cancéreuses et qui mobilisent nos défenses immunitaires.
    Dans « parasites » il est question de vers, bactéries nocives, levures, champignons (candida) virus…présents dans le sang.
    L’ ozone, l’ argent colloidal, le dioxyde de chlore, l’ oxygène (en caisson hyperbar ), la vitamine C haute dose ( en intraveineux) … donnent des résultats.
    2)La détoxification tue les parasites OK, mais il faut se débarrasser des déchets induits ( les parasites concentrent les métaux lourds).
    Eliminer les métaux lourds comme le mercure (présent dans les amalgames dentaires, poissons etc), cadnium, fluor …
    Il existe des protocoles pour ça, la consommation d’ algues
    type spiruline, ou du glutathion est conseillée.
    Bien entendu pour réussir cette « Désintox » il faut bien boire et soutenir son foie(chardon marie par exemple) et ses reins qui sont les organes qui éliminent…
    Tous les centres « holistiques » sérieux dans d’ autres pays qui traitent le cancer abordent ces différentes phases dans leur protocole.

  7. hupin
    21 juin 2020 à 8 h 07 min #

    Bonjour,

    Mon psa qui était de 0.25 après radiothérapie et traitement de décapeptyl ( 1 metastase ) de 18 mois est passé à 9.24 j’ai des douleurs dans le bassin.

    Je suis pessimiste j’attends d’être reçu par l’oncologue .

    J’espère que vous allez bien.

    Merci pour vos conseils.

    • cancerjemesoigne
      21 juin 2020 à 12 h 35 min #

      Quelles démarches personnelles avez-vous mis en place depuis l’annonce de votre cancer ????

  8. RITTER
    22 juin 2020 à 8 h 10 min #

    Bonjour

    Je souhaite savoir si Asea est compatible avec le protocole du Dr Scwartz ?

    Merci

    • cancerjemesoigne
      22 juin 2020 à 8 h 25 min #

      Oui bien sûr il ne peut qu’être favorable puisqu’il va améliorer
      Votre potentiel cellulaire et renforcer votre système immunitaire
      Si vous souhaitez Commandez ces molécules n’hésitez pas je vous donnerai
      La marche à suivre vous bénéficierez d’avantages supplémentaires bien à vous

  9. claudie bouyer
    22 juin 2020 à 15 h 03 min #

    bonjour monsieur,
    j ai pris un grand interet a lire les temoignages de votre blog
    j ai fait la connaissance du docteur shmith l ors de la video avec monsieur jean jacques crevecoeur
    j ai porté un grand interet sur l ozonotherapie.!
    il y aurait un docteur qui soigne avec l ozonotherapie en france,
    ma retraire ne me permet pas de faire le voyage en belgique
    ,aussi ces coordonnes me serais utile
    mon probleme je souffre de cystite recurante depuis longtemps l ors de crise je suis obligée de me faire traite avec des antibiotiques , ce n est pas un solution!
    peu-etre lozonotherapie serais un solution??
    j ai 72 ans j aimerais les années qui suivent etre en meilleur sante
    j ai encore a vivre 20 ans je souhaite en profiter au mieux
    merci pour votre reponse
    bien a vous
    claudie
    claudie

    • cancerjemesoigne
      23 juin 2020 à 8 h 26 min #

      Bonjour Claudie, merci pour votre commentaire. Je vous réponds par mail.Bien à vous DM

  10. Lareraille
    19 septembre 2020 à 21 h 36 min #

    Je découvre votre blog et il m’intéresse car je suis aussi dans le pétrin.
    J’ai un cancer de la prostate Gleason 4+5 avec métastases osseuses et ganglionnaires etc…découvert début. 2018
    J’ai fait une chimiothérapie avec Taxoterre (6) et maintenant je suis sous Decapeptil et je pense que je suis entrain d’échapper à l’hormonothérapie mon PSA remonte chaque mois je suis à 3,5 .
    Je fais le traitement de l’association cancer et métabolisme qui est celui du Drs Schwartz modifié et maintenant j essaye le traitement avec mebendazole ( traitement pour chiens).
    En novembre je fais une scintigraphie et un scanner ,je vous tiendrai au courant des résultats .

    • cancerjemesoigne
      23 septembre 2020 à 21 h 32 min #

      Le mebendazole je ne connais pas, n’hésitez pas à faire un focus sur la démarche par le biais
      des commentaires cela peut être utile à d’autres. Merci à vous

      • Lareraille
        5 octobre 2020 à 22 h 58 min #

        J’ai découvert le traitement avé le mebendazole sur le blog de Nathalie « :cancer toujours en vie.#
        Allez sur son blog c’est plein de bon sens.

        • cancerjemesoigne
          6 octobre 2020 à 16 h 06 min #

          Merci pour cette info et bravo pour le travail généreux de cancer toujours en vie

Laisser un commentaire

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr