Cancer du sein triple négatif : l’aspirine va être testée en combinaison avec une immunothérapie

 

thumb-l-aspirine---histoire-d-une-invention-3341

Bonjour,

Et oui notre bonne vieille aspirine est à l’honneur, j’espère qu’on va pas nous la retirer du marché, j’avais déjà entendu parlé de son efficacité en cancérologie. Un essai clinique est en cours associé à de l’immunothérapie. A voir. Un médicament anti-inflammatoire, peu coûteux que j’utilise en traitement de fond.

 

Manchester, Royaume-Uni — L’aspirine va faire l’objet d’un essai clinique en combinaison avec l’immunothérapie avélumab dans le cancer du sein triple négatif. Le grand centre de cancérologie de Manchester, le Christie NHS Foundation Trust, va lancer des essais utilisant l’avélumab avec ou sans aspirine avant chirurgie et chimiothérapie après qu’une recherche chez la souris a montré que combiner un médicament d’immunothérapie avec l’aspirine contrôlait la croissance de la tumeur de façon plus efficace que les traitements d’immunothérapie seuls.

La chercheuse qui a mené l’étude, le Dr Anne Armstrong, oncologue médical, explique dans un communiqué de presse : « Ce ne sont pas tous les cancers du sein qui répondent correctement à l’immunothérapie. Nos travaux précédents ont suggéré que l’aspirine peut rendre certains types d’immunothérapie plus efficaces en empêchant le cancer de produire des substances qui affaiblissent la réponse immunitaire. Les médicaments anti-inflammatoires, comme l’aspirine, pourrait détenir la clé pour augmenter l’efficacité de l’immunothérapie dans le cas d’une utilisation concomitante.

« Tester dans un essai clinique l’utilisation de médicament comme l’aspirine est excitant parce que c’est un produit largement disponible et très économique. J’espère que notre essai montrera que, en combiné à une immunothérapie, l’aspirine booste ses effets et peut permettre au final une nouvelle façon sûre de traiter le cancer du sein ».

Programme « catalyseur » de recherches sur le cancer du sein

Cet essai fait partie d’un programme dit « catalyseur » autour du cancer du sein, conçu pour accélérer la recherche, l’innovation et la collaboration. Il a reçu le soutien de Pfizer.

 

Pour le Dr Simon Vincent, directeur de recherche à Breast Cancer Now : « les 8000 femmes diagnostiquées avec ont cancer du sein triple négatif au Royaume6uni font face chaque année à l’effrayante réalité de la limite des options de traitement – nous devons urgemment résoudre cette question.

« La recherche a déjà suggéré que l’aspirine pouvait améliorer l’issue pour de nombreux patients porteurs de cancers et nous espérons que l’essai du Dr Armstrong montrera que cela se vérifie aussi pour les patientes avec un cancer triple négatif, de façon à éviter que davantage de vies soient emportées par ce terrible cancer. »

 

L’article a été publié initialement sur Medscape.com sous le titre Aspirin Trialled in Triple Negative Breast Cancer Combo Treatment. Traduit par Stéphanie Lavaud.

 

source : medscape.com

Pour aller plus loin

Mots-clefs :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr