La recherche contre le cancer : mon coup de gueule

36034070-32357453

 

Bonjour,

Mon p’tit coup de gueule du dimanche matin, ça fait du bien !!!

Je lisais il y a quelques jours un article des Echos qui disait que La Fondation ARC veut guérir deux cancers sur trois d’ici à 2025. Mais quel courage, vous me direz il y a la volonté… mais y a t’il vraiment les moyens ??? et pourquoi ferait t’elle ça toute seule dans sa bulle ?? 

Vous avez pu constater avec la crise sanitaire notre niveau de recherche en terme de vaccination. Aucune vraie proposition venant de la France, nos chercheurs cherchent… puis cherchent à partir en courant à l’étranger pour y être mieux considérés, donc mieux payés.

Et bien dans le domaine du cancer on bricole AUSSI, mais OUI !

Vous serez d’accord avec moi pour dire que la RECHERCHE est un enjeu de santé majeur et fondamental. C’est que l’on dit aussi pour l’éducation…( ritournelle )

Voilà ce que nous souffle, en déplorant Claude Tendil, Président de la Fondation ARC : « Pourtant, le budget de recherche est dérisoire : 180 millions d’euros, dont plus de 40 % sont apportés par le monde caritatif, contre près de 6 milliards de dollars d’argent public-privé aux Etats-Unis ».

C’est le monde caritatif qui finance à 40% ( joli pourcentage) la recherche, vous trouvez pas ça un peu scandaleux. C’est à dire que c’est vous et moi, souvent les familles de victimes, les plus touchés…à qui on va demander la charité.
Vous avez entendu les slogans publicitaires télévisuels récurrents  » faites un leg à la fondation Tartanpion pour lutter efficacement contre le cancer « .
Pourquoi ne pas faire des legs à des agriculteurs qui se reconvertissent en bio pour que notre nourriture soit de bonne qualité.

Aux Etats-Unis, on met sur la table 6 milliards de dollars d’argent public-privé…on n’hésite pas…. Vous avez vu pour la Covid, l’élan financier mis en place pour assurer la vaccination à un très grand nombre…sans vouloir faire de politique Baden met également un plan de relance de 3500 dollars, de grande envergure.

Et nous ??? on bricole, on hésite… on est incapable de débattre, par exemple de l’euthanasie un sujet abordé par de nombreux pays, nous on a peur…3615 JATTEND !!! 

Pour revenir à nos moutons« La Fondation ARC collecte auprès de 160.000 donateurs environ 40 millions d’euros par an. Ces fonds étaient en baisse de 7 % l’an dernier, ce n’est pas catastrophique mais c’est préoccupant. Et sur cette enveloppe, 30 millions vont à la recherche, dont la crise sanitaire actuelle rappelle le rôle fondamental », insiste Claude Tendil.

Excellente remarque de Claude Tendil : la crise sanitaire actuelle rappelle le rôle fondamental de la recherche. 400.000 personnes sont touchées chaque année, 4 millions de cancers se déclareront dans les dix ans. L’ARC ose nous donner comme objectif de contribuer à guérir deux cancers sur trois en 2025. Est-ce une réalité, est-ce un slogan markéting pour inciter à collecter davantage ?? je pencherai pour le point 2.

Le prix Léopold Griffuel, que vient d’attribuer à trois chercheurs d’exception la Fondation ARC, est reconnu comme l’une des plus prestigieuses récompenses européennes dans le domaine de la cancérologie.
Merci à Alice Griffuel qui en 1969 a légué deux immeubles de la part de son défunt mari, l’avocat et médecin Léopold Griffuel, à l’Association pour la recherche sur le cancer, depuis devenue Fondation ARC. Je souhaite que ces immeubles ne prennent pas feu, et que les ressources ne partent pas en fumée. Un constat que… le financement de la recherche peut être fragile, est-ce normal ??

Ce geste de deux philanthropes permet donc à la Fondation ARC d’attribuer chaque année 300.000 euros à des chercheurs - parfois nobélisés par la suite - qui font avancer la science et améliorent la prise en charge thérapeutique des malades. La structure philanthropique a sélectionné cette année des lauréats canadien, allemand, japonais, ce qui porte à 61 le nombre de scientifiques primés à ce jour, de 14 nationalités.

Le Prix est donc financé grâce aux loyers de ces deux immeubles parisiens. Car aux côtés des dons, les legs et assurances-vie représentent presque la moitié des ressources de la Fondation ARC.

Cette fondation semble être l’une des plus actives dans la lutte contre un fléau qui est la première cause de mortalité en France.

Alors mes questions en ce dimanche sont les suivantes :
- la recherche doit-elle privée, éparpillée…ou bien ne devront-on pas créer un vrai pôle Européen ou toutes les études, les financements pourraient convergées pour aboutir vers un élan de recherche ambitieux et plus structuré ??

Qu’en pensez-vous ???. A une prochaine 

 

 

Mots-clefs :, , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr