bilan de mars

6 avr

3

Ce mois de mars, je l’ai vécu sous le signe de la douleur, de la souffrance physique et mentale.

L’essai clinique entrepris le 21 février à base d’immunothérapie ne s’est pas révélé positif, j’avais pourtant fondé des espoirs dans cette approche thérapeutique, plus orientée dans ma démarche mais j’ai du me rendre à l’évidence.
Des douleurs toujours intenses, obligation de prendre de la morphine matin et soir, avec des inter doses supplémentaires, une très grande fatigue, des jours de désespoir total, au bout de la deuxième cure mon corps a dit STOP.
Même la biologie montrait des marqueurs inflammatoires flagrants.

Donc vendredi 3 avril, en accord avec le corps médical je suis revenu à la chimiothérapie, le fameux taxotère que j’ai utilisé antérieurement et qui finalement me va plutôt bien. Faute d’autres solutions.

L’oncologue m’a dit on va « rechallenger » cette chimio, sachant qu’il m’n resterait une autre possible, les cartouches s’amenuisent.
Aujourd’hui 5 avril, la douleur osseuse est devenue plus acceptable, j’ai descendu mes doses de morphine.
Par contre je suis à plat, remonter la pente va être l’exercice quotidien.
Je suis donc confiné de force du lit au fauteuil, je laisse entrer les rayons du soleil pour emmagasiner de la vitamine.

Désolé, mais je n’ai pas fourni beaucoup d’articles ces dernières semaines…je ne m’en sentais ni le courage, ni la force…merci à toutes celles et ceux qui m’ont envoyé des « coucou », des « bizous » merci les « zamis » merci Françoise, les enfants, les petits enfants… dans ces moments difficiles tous les signes de liens réchauffent et font du bien. Méditation, échanges énergétiques même à distance, échanges de paroles pour partager ce que l’on ressent….une pensée pour ma maman qui attend notre venue sagement dans sa maison de retraite en Auvergne.

J’ai le temps de suivre l’actualité, il me semble que l’on commence à marcher sur les ruines d’une société étouffée, usée et qui fonctionne comme une mascarade. Volte-face, mensonge, déni…tout est réuni pour encourager la défiance.

Le traitement politique actuel du Covid-19 est probablement aussi mauvais voire pire que la maladie elle-même…  
A écouter Trump par exemple… il fallait éradiquer le virus en 15 jours, partir en guerre pour que l’économie productiviste continue son désastre écologique. Le service de santé américain est au bord de l’asphyxie, de la catastrophe. Et ce n’est pas le « COCO » COLA qui trouvera la solution.

Pasteur disait :  » le microbe n’est rien, le terrain est tout « 

Les virus, les parasites, les bactéries font partis de la vie…et si on réfléchissait enfin à comment vivre « avec » c’est à dire comment faire pour que notre système immunitaire soit solide, et non affaibli par toutes les « saloperies » que l’organisme doit manger, respirer, subir….qui en parle ????.
La grippe espagnole a touché en priorité les petites gens, ceux qui n’avaient pas la possibilité de se nourrir correctement…donc ceux qui avait un organisme affaibli. 

Même les médecins dits « alternatif » restent discrets, ou n’ont guère la parole pour exprimer ces vérités, il y a pourtant un vrai message à faire passer.

Hier, je me disais que je ne devais pas me plaindre malgré une maladie incurable.
66 ans, j’ai fait mon chemin honorablement…que je suis prêt à laisser la place.
Quand 
je vois toutes ces personnes dans des situations sociales et professionnelles précaires, mal payés…avec des enfants en bas âge logés dans de petits espaces de vie…je pense fortement à eux pour cet après qui risque d’être redoutable.

Une solidarité salvatrice doit voir le jour pour effacer les méfaits de cette société d’abondance ( pour une poignée ) qui rongent les valeurs humanitaires. Allez chiche….

Pour terminer, je voulais préciser que nos soignants ne sont pas des héros, ce sont des professionnels engagés qui méritent une reconnaissance de leurs conditions de travail et de leurs rémunérations et non de la légion d’honneur.

Je vais me reposer…mettez vos masques, respirez la vie…et à bientôt j’espère

 

Je vous fais part d’une vidéo à écouter vraiment du Dr Jean Lou Mouysset  sur le système immunitaire  (Président de la Fédération des Centres Ressource). Vidéo en lien avec le COVID19.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

Une réponse à “bilan de mars”

  1. Claire 29 avril 2020 à 11 h 29 min #

    Pour la douleur avez vous essayez les lavements au café ?
    A voir sur l’ebook de michel dogna

Laisser une réponse

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr