gagner en sommeil mais encore…par l’alimentation

4 oct

handsome bearded man sleeping in bed in the morning, alarm clock on foreground

Dans Indispensable mélatonine, Brigitte Karleskind indique comme booster la sécrétion de mélatonine, une hormone aux multiples bienfaits. Voici les bons aliments à consommer pour augmenter naturellement votre taux de mélatonine.

La mélatonine pourrait être l’une des substances les plus puissantes et les plus polyvalentes de l’organisme. Elle aurait, entre autres, la capacité de prévenir l’hypertension artérielle et le diabète, de ralentir le développement de certaines maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson et de promouvoir la longévité.
Elle semble également jouer un rôle fondamental à tous les stades de la vie pour la santé et le bien-être : amélioration de la qualité du sommeil, atténuation des effets du décalage horaire, renforcement du système immunitaire, etc.

On a détecté des quantités notables de mélatonine dans un certain nombre d’aliments : tomates, cerises, olives, orge, riz, noix, raisin (voir tableau en fin d’article). Cependant, pour un même végétal, les concentrations en mélatonine diffèrent non seulement selon les espèces mais également selon les variétés. Ainsi, par exemple, pour le raisin, les variétés Nebbiolo et Croatina ont des niveaux très élevés de mélatonine : 0,8 à 0,9 ng/g alors que le Cabernet franc n’en contient que 0,005 ng/g.

Les nutriments qui favorisent la synthèse de mélatonine

handsome bearded man sleeping in bed in the morning, alarm clock on foreground

Un certain nombre d’études, la plupart sur des animaux, tendent à prouver l’importance des vitamines B, du zinc et des acides gras polyinsaturés. Il est donc important de vérifier que vous en consommez suffisamment pour avoir un taux de mélatonine correct.

Favoriser aussi les aliments riches en tryptophane

La mélatonine est synthétisée à partir de la sérotonine qui, elle-même est produite une fois que le tryptophane, un acide aminé que l’on trouve dans des aliments, arrive dans le cerveau.
Le tryptophane est un des acides aminés (les « briques » qui constituent les protéines) les moins abondants dans l’alimentation. Il représente seulement 1 % des acides aminés présents dans les protéines. L’apport minimal nécessaire serait de l’ordre de 200 mg/jour dont seule une très faible partie est transformée en sérotonine. De plus le tryptophane est fragile et détruit par une cuisson trop prolongée ou une chaleur trop intense.
La consommation d’aliments riches en tryptophane doit de surcroît se faire entre 6 et 8 heures avant le coucher pour que la digestion des protéines soit complète, que le tryptophane soit stocké dans le foie puis libéré progressivement dans la circulation sanguine.

Quelques aliments riche en tryptophane : morue déshydratée et salée, viande, graines de courges, de citrouille, parmesan, gruyère, lait.

source : Thierry soucard

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr