bilan de février

14 mar

Après quelques jours de silence, je reprends le clavier, les lettres sont toujours à la même place il faut juste trouver l’énergie pour composer les écrits.

Le bilan de février est celui d’une d’orientation, d’une décision.

La reprise de l’hormonothérapie a été salutaire, mais les bienfaits sont restés éphémères, très vite les douleurs se sont mises à flamber de façon violente.

Je ne pouvais continuer ainsi…grandes difficultés pour marcher. J’ai du quitter ma dernière expo photo pour me présenter aux urgences. La boîte de morphine dans la poche. Le moral en vrac, pas facile de recoller les morceaux.
Je devais attendre le bilan de fin février pour voir arriver les solutions.

Au niveau biologie : nouvelle augmentation du PSA ( 25 ) Le scanner stable sans extension, la scintigraphie osseuse montre une activité des zones touchées notamment la jambe gauche.

Lorsqu’il y a échappement à l’hormonothérapie, le carton de la chimiothérapie sort de la poche de l’oncologue. Après consultation, deux avis se rejoignent.

Je décide donc de reprendre contact le Dr Mouysset qui a une approche en oncologie intègrative et propose des chimios moins violentes dans les dosages. Pour des raisons de distance, je ne pouvais faire le choix d’un traitement sur AIX en Provence, il a donc fait un mail de recommandation à mon oncologue lyonnaise. Je la savais sceptique. j’ai du attendre plus d’une semaine, la veille de la chimio pour qu’elle accepte le principe d’une chimio tous les 15 jours. Merci pour l’attente…et la tension émotionnelle, quand prendra t-on en compte la gestion d’un malade avant celle de la maladie ??? Content du résultat, mais très déçu par l’accompagnement.

Tout ça pour dire que je n’avais plus le choix la souffrance était arrivée à un niveau trop élevée…la chimio n’est pas ma tasse de thé vert, mais il fallait juguler l’agressivité du cancer et calmer les hormones.

Je continue REDOX pour la détox et le renforcement du potentiel cellulaire, Immunobran à base de Shiitaké pour les lymphocites NK, le traitement métabolique de Schwartz, les vitamines…une cure de pissenlit et d’ortie (merci Françoise) 20mn de marche le matin et le soir….

Deux jours après la première cure, les douleurs ont disparus mais la fatigue s’est bien installée.

Gardons ouvertes les portes de l’espoir, les clefs sont sous le paillasson…..

PART_1552583128050w

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr