propolis rouge en accord avec le système immunitaire

13 mai

On a trouvé une propolis rouge le long des côtes de la mer et des rivières du nord-est du Brésil. La propolis rouge a été recueillie dans des ruches situées dans le tronc des arbustes le long de la plage et dans les mangroves.

phytinov

Découvrons ses effets remarquables

Les exsudats résineux rouges sont sécrétés par les trous faits par les larves de petits coléoptères verts irisés sur les tiges de Dalbergia ecastaphyllum.
Les propolis collectées possèdent une activité antimicrobienne supérieure à la propolis brune obtenue à partir d’autres plantes.
Elle est maintenant connue comme étant la meilleure et la plus riche du monde.

La propolis rouge booste le système immunitaire, assurant à l’organisme une meilleure résistance aux agressions extérieures.

Elle a des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques et antiparasitaires.
Elle aide à lutter contre le vieillissement cellulaire grâce aux flavonoïdes, puissants antioxydants.
Elle a des propriétés anti-inflammatoires soulageant les rhumatismes et les douleurs articulaires.
Le spectre étendu de l’activité antiseptique de la propolis rouge offre donc une couverture prophylactique très utile à des patients fragilisés.
En effet, les traitements chimiothérapiques doivent souvent être interrompus pour cause d’infections chez ces patients, et la propolis rouge est bien tolérée par la plupart de ceux-ci (par rapport à des antibiotiques « classiques »).
Mais l’intérêt de la propolis rouge dans le traitement des cancers ne se limite pas à une protection efficace contre les infections ou à une régénération du système immunitaire : des effets anticancéreux ont été mis en évidence in vitro, et depuis les années 1990, in vivo.

Les extraits éthanoliques de propolis rouge inhibent la croissance de nombreuses lignées cancéreuses humaines dans des essais in vitro.
Les composés responsables de cet effet ont été isolés : la quercétine (antioxydant naturel), l’acide caféique et ses dérivés (CAPE) et le diterpène clérodane détruisent les cellules cancéreuses.
En particulier, le clérodane présente une toxicité sélective sur les cellules tumorales. L’acide caféique provoque la mort cellulaire de lignées tumorales du cancer du sein, des mélanomes, des cancers du côlon et du rein.
La propolis rouge bloque la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent la tumeur. L’interruption de l’irrigation de la tumeur la prive de nutriments nécessaires à sa croissance.
Certains flavonoïdes et les dérivés caféiques sont impliqués dans cette action.

Ses effets sont remarquables dans les hépatites, les leucémies, le lymphome, le myélome multiple et dans un ensemble de cancers : prostate, sein, colorectal, foie, estomac, ovaires, etc… .

Ainsi la propolis rouge est le complément idéal d’Asiatonic. Dans les cancers hormonodépendants (prostate, sein, utérus, rectum), il est conseillé de joindre Brocolinum.

source : Docteur jean-pierre Willem

2 Réponses à “propolis rouge en accord avec le système immunitaire”

  1. Maso 7 mai 2019 à 21 h 03 min #

    pour le traitement d’un lymphome folliculaire qui a tendance à récidiver, quelle dose de propolis rouge faut-il prendre, pendant combien de temps ? au long cours sans interruption ?
    Merci de votre réponse

    • cancerjemesoigne 9 mai 2019 à 7 h 27 min #

      Bonjour,

      La propolis est un puissant anti-infectieux et un booster du système immunitaire reconnu. Malheureusement les études sur ses bienfaits n’ont pas été très poussé et pour cause la production échappe à l’industrie pharmaceutique.
      Il faut faire confiance aux abeilles, elles vont chercher au cœur de la fleur le nectar qui est un trésor de santé.
      Pour votre cas je dirai faites des cures d’un mois, vous arrêtez, vous reprenez, vous alternez….je fonctionne de la sorte.
      La propolis doit faire parti d’une base immunitaire. Regardez chez phyt-inov notamment la propolis rouge http://www.phyt-inov.com/detail/fr/complements-alimentaires-anti-oxydants_42-253.html
      Vous pouvez alterner avec l’algue Kalmath, le sérum de quinton…regardez également du côté des molécules REDOX pour relancer le potentiel cellulaire.
      N’hésitez pas à vous rapprocher d’un naturopathe pour équilibrer l’alimentation qui doit être en lien direct avec la micro-nutrition.
      Bon courage
      Daniel

Laisser une réponse

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr