l’ail des ours

L’ail des ours c’est le moment d’en ramasser. Encore une plante qui possède des vertus extraordinaires. Notamment il participe à la détoxification, on en a bien besoin.

2008-05-05-aildesours04

Il a des feuilles allongées, très vertes qui évoquent le muguet (mais avec lequel il ne doit surtout pas être confondu car ce dernier est toxique). Il laisse d’abord apparaître des boutons floraux, puis de petites fleurs blanc ivoire en forme d’étoiles à 6 branches.

Si son utilisation est quelque peu tombée en désuétude, il peut toutefois encore être très avantageusement conseillé dans les cas suivants :

-    Elimination des métaux lourds : il exerce des effets détox grâce à ses principes actifs riches en soufre.
-    Troubles digestifs (maux d’estomac) et intestinaux (diarrhée, ballonnements) : grâce à ses propriétés antiseptiques et purifiantes.
-    Hypertension artérielle : il est en effet, comme l’ail, hypotenseur.
-    Douleurs articulaires (arthrite, rhumatismes) : l’allicine contenue dans son huile essentielle est anti-inflammatoire.
-    Problèmes respiratoires : il est antimicrobien et assainissant.
-    Troubles du système cardio-vasculaire : il est hypolipémiant et c’est un bon antiagrégant plaquettaire. Il prévient la formation de plaques d’athérome et abaisse le taux de mauvais cholestérol.
-    Vers intestinaux : il est anthelminthique et antiseptique.

L’ail des ours en cuisine

Comme l’ail, l’ail des ours possède une odeur très forte et caractéristique qui se dégage lorsque l’on frotte ses feuilles ou ses autres parties. Très aromatique, il est donc parfait pour rehausser les saveurs de mets auxquels il est associé.

Il est possible d’utiliser aussi bien ses jeunes feuilles, que ses bulbes, feuilles, tiges, boutons floraux et fleurs.
-    Cru, l’ail des ours est délicieux en salade, sur des pommes de terre, avec du beurre, sur une pizza, dans un fromage blanc, une vinaigrette, une huile parfumée… ou broyé pour remplacer le basilic dans un pesto.
-    Ses fleurs étoilées sont parfaites pour décorer une assiette tout en dégageant leurs puissants arômes.
-    Cuit, son goût est nettement atténué et il peut entrer dans la recette d’une soupe, d’un gratin, d’un risotto, de pâtes, d’omelettes, avec de la polenta… Les personnes quelque peu gênées par ses saveurs fortes auront donc tout intérêt à le consommer cuit.
-    Par ailleurs, ses feuilles permettent la réalisation d’infusions digestives et détox.

Si vous ne pouvez pas vous procurer d’ail des ours frais auprès de vos fournisseurs, sachez que certaines marques le proposent séché et réduit en poudre, conditionné dans une salière très pratique. Sous cette forme, il peut être incorporé à une sauce sur des crudités, dans un fromage blanc ou un plat mijoté (le mieux est alors de l’ajouter en fin de cuisson). Il donnera alors une jolie couleur vert soutenu aux plats tout en leur apportant son goût si spécifique.

Quelle que soit la forme que vous mettrez en rayon, il serait intéressant de proposer à vos clients quelques recettes à base d’ail des ours sous forme de fiches pédagogiques.

L’ail des ours gagne à être connu, tant pour ses qualités organoleptiques (texture, goût, odeur, arômes.. qui rendent le produit appétissant et plaisant à consommer) que pour ses bienfaits pour la santé.

Comme il s’agit d’une plante sauvage qui pousse dans les sous-bois, vous aurez davantage intérêt à le conseiller sous forme de poudre, comme condiment, et de complément alimentaire.

Mais aussi….bonne cueillette

 

Mots-clefs :, ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr