réflexions…

Je crois de plus en plus que la santé n’est pas un état constant et qu’elle résulte en fait d’un équilibre entre corps physique et esprit. Le cancer se nourrit de chagrin, de mélancolie, de ressentiment, d’amertume non exprimée, de désespérance chronique.

Je me dis que je dois trouver un espace de liberté et de sérénité qui m’autorise à vivre pleinement, sans préjugés, sans complexes, sans vanité, sans arrière-pensées, sans colère, sans précipitation et sans appréhension.

le cancer, il faut le comprendre et non le combattre.

Je me dois de mener une existence basée sur « la qualité d’être » loin des performances sociales.

La maladie est une rencontre avec soi-même. Elle favorise un retour sur soi, et ce retour sur soi permet d’entretenir une nouvelle relation de soi à soi authentique et vivifiante.

 

« Vous ne guérirez pas de vos maladies, ce sont vos maladies qui vous guérirons. »

Karl Gustave Jung

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

BoosterSaFertilité |
PROBLEME GYNECO , UN COMBAT... |
Jenniferforever |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Jgjg
| les bases
| Rgimeetbientrelr